AIdez-moi à faire de cette première exposition virtuelle une réussite pour financer la suite de mon travail.

Large_bangkokcitycloseup-1527777421

Présentation détaillée du projet

 

Le projet et ses débuts

 

C'est en Inde que les choses sérieuses ont commencé. J'étais à Kovalam, et j'y ai rencontré David Guarrigues, un prof de yoga international. Il a vu mon travail et m'a proposé de bosser sur son prochain bouquin. Quelques jours plus tard, on shootait sur le toit de son école.

 

(Crédit : Samy Ben Abdallah. Kovalam, Inde. 2018)

 

Devant la réussite du projet, j'ai pris la décision de me professionnaliser, sans tarder, sans tergiverser.

 

Ce que je vous propose maintenant, c'est une forme d'exposition virtuelle à travers mon compte Instagram et mon site internet samybenabdallah.com, via lesquels vous pourrez choisir une ou plusieurs photos tirées de ma série Bangkok City Close-up, en différent formats, du numérique HD au tirage fine art type "galerie".

 

Bangkok CIty Close-up

 

(Crédit : Samy Ben Abdallah. Bangkok, Thaïlande. 2018)

 

Je n'avais pas prévu de passer tant de temps à Bangkok. J'y suis arrivé un matin, en transit vers le Laos, sans savoir à quoi m'attendre. En rentrant dans mon auberge, le premier soir, je me suis promis de ne plus jamais y revenir. La ville m'avait fracassé. Deux jours après je me promettais d'y revenir dès que possible.

 

Ma série est né du besoin d'appréhender une ville gigantesque, sans commune mesure avec ce que j'avais déjà pu voir. Alors j'ai essayé d'isoler ; des humains, des scènes de vie, des morceaux d'architecture, n'importe quoi qui puisse ramener Bangkok aux limites de compréhension de mon esprit.

 

C'est ce travail que je vous propose aujourd'hui.

 

(Crédit : Samy Ben Abdallah. Bangkok, Thaïlande. 2018)

 

Je percevrais l'intégralité de la collecte.

À quoi servira la collecte ?

Cette exposition a pour but, outre de diffuser un travail que j'estime abouti et sensé dans sa composition, de financer la mise à niveau de mon matériel ainsi que la suite de mon travail, par la vente de ma production photographique.