Des assises sur roues pour redonner aux personnes âgées le plaisir de danser


Disponible

Visuel-bal-participatif-1494843218Il nous reste dix jours avant la fin de la campagne Senior Mobile. C’est déjà un succès car notre premier objectif a été atteint, grâce à quoi nous pourrons faire danser 10 personnes simultanément lors du premier bal public qui aura lieu a Dieppe le 16 juin.

 

Restons attentifs au fait que ce projet gagnera en force s’il obtient l’adhésion d’un grand nombre de participants.

 

Notre deuxième objectif est donc d’accueillir un plus grand nombre de soutiens. Nous sommes aujourd’hui 31 KissBankers. Et nous avons fortement l’impression que le projet peut fédérer une communauté plus large. Quel que soit le montant du don, une participation, même modeste, est une manière de donner au projet la force d’un collectif.

 

C’est pourquoi une deuxième proposition est faite de réunir la somme de 1500€ nécessaire à la réalisation d’une vidéo subjective (en caméra gopro) qui permettra de mieux percevoir l’importance de ce projet pour les bénéficiaires.

 

Faisons, autant que possible, la preuve que Senior Mobile impacte au-delà de la première sphère de donateurs.

 

N’hésitez pas à faire circuler cette actualité auprès de vos cercles d’amis et connaissances.

Disponible

Logo_zoa-1494841328Sabrina Weldman, infatigable découvreuse de projets ambitieux et innovants aux croisements de la danse et de la performance, programme depuis plusieurs années le festival « Zone d’Occupation Artistique » en partenariat avec la Ville de Paris.

 

Ouverte aux nouvelles formes, et à la manière dont la danse peut interroger les changements de nos modes de vie, nos émancipations hors des normes dominantes, elle souhaite porter Senior Mobile en Ile de France.

 

Le projet est d’organiser un bal participatif sur roues ouvert à toute personne à mobilité réduite si possible dès octobre 2017 dans Paris intra muros, et de mener des ateliers auprès de publics immobilisés en institutions en Ile de France.

 

A deux reprises elle a soutenu les projets de Vincent Lacoste, en programmant Les Corps Mous#1, solo dansé par Mathias Dou en 2015, et le deuxième volet de ce projet sur la matière Les Corps Mous#2 en 2016, duo dansé par Lydia Boukhirane et Mathias Dou.