Soutenez Les gourmandises d'Asma : pour Asma et pour les enfants de Dakhla

Parce que Asma le vaut bien telle qu'elle est avec ce qu'elle a, une trisomie 21.

Visuel du projet Soutenez Les gourmandises d'Asma : pour Asma et pour les enfants de Dakhla
Échoué
6
Contributeurs
16/09/2018
Date de fin
260 €
Sur 2 000 €
13 %

Soutenez Les gourmandises d'Asma : pour Asma et pour les enfants de Dakhla

LE PROJET

Le projet d'ensemble est organisé en 2 phases

Une première phase qui consiste en l'ouverture d'un restaurant à Dakhla dans le Sud du Maroc.

Date de démarrage de la phase 1 : mi-octobre 2018

Une deuxième phase qui consiste en la création et l'animation d'une association qui viendra en aide aux enfants porteurs de handicap à Dakhla dans le Sud du Maroc.

Date de démarrage de la phase 2 : mi-janvier 2019

 

LE CONCEPT DU PROJET

Je souhaite développer à Dakhla un concept de restauration rapide à emporter "fait maison" : sandwichs clubs, sandwichs baguettes, pâtes froides, salades composées, quiches, cakes salés, sucrés, tartes, crêpes, gaufres, pain perdu, pain d'épices, pancakes, jus de fruits...

Le concept de la restauration rapide n'est pas encore très développé à Dakhla contrairement aux villes plus au Nord, telles que Rabat, Casablanca ou Marrakech, pour exemples.

A Dakhla, seuls quelques restaurants sur la base du modèle occidental : pizzas, hamburgers ou tapas à emporter existent.

Existent également des petits plats chauds de culture locale à emporter : poisson grillé avec une portion de frites, par exemple, et des sandwichs locaux.

Pour vous situer un peu les choses : Dakhla est une ville du Sud du Maroc (Sahara Occidental) de 107 000 habitants environ, située à 2 000 kilomètres de Casablanca, 1 200 kilomètres d'Agadir et à 300 kilomètres de la frontière mauritanienne.

La ville, même si elle est connue pour ses atouts touristiques (depuis 2014, Dakhla est classée en tête des spots des sports nautiques au niveau mondial), se développe assez lentement. La capacité hôtelière en nombre de lits reste modeste et son éloignement aérien ne permet pas comme Essaouira ou Marrakech d'attirer une clientèle touristique de week-ends ou de courts séjours. La clientèle reste, à ce jour, une clientèle principalement de sports nautiques.

Pour autant, la ville s'ouvre de plus en plus : Transavia desservira à nouveau Dakhla de Paris Orly en 4h30 à partir de fin octobre 2018.

 

LES OBJECTIFS DU PROJET

OBJECTIF 1 : Proposer des spécialités culinaires goûteuses et diversifiées à prix accessible pour l'ensemble de la population locale et de la population touristique

La première idée est de diversifier l'offre locale et de développer une offre large qui réponde à la demande de consommation des différents temps de la journée : déjeuner - goûter - dîner.

La deuxième idée est de créer des spécialités culinaires goûteuses "fait maison" à prix accessible.

Enfin, la troisième idée est d'avoir une carte évolutive afin de surprendre la clientèle : vous n'en avez pas marre vous parfois d'avoir cette impression de manger toujours la même chose ? -:)

 

OBJECTIF 2 : Construire l'avenir d'Asma, ma fille, porteuse d'une trisomie 21

Ce projet est en grande partie pour Asma, ma fille, et porte son prénom.

Certes, l'idée d'un projet autour de la restauration rapide était dans ma tête depuis longtemps, et peut-être que, dans d'autres circonstances, ce projet serait resté lettre morte. J'aurai ainsi continué à donner des cours de français aux enfants marocains.

Mais le handicap est venu frapper à ma porte et m'a donné la force de créer ENFIN (il est peut-être temps en fait) mon projet qui est aussi le projet d'Asma. Merci Asma d'avoir éclairé ma vie !

En effet, ma petite Asma, petite Princesse de 78 cm, 10 kilos d'amour, âgée d'1 an, d'origine Franco-Marocaine, n'aura peut-être pas la chance comme vous et moi d'être incluse dans le monde du travail. Personne ne peut avoir idée à ce jour du degré d'autonomie dont elle disposera à l'avenir : les enfants porteurs de trisomie 21 sont tous différents : certains sont autonomes, d'autres pas. 

Au vu de ce constat, moi sa maman, j'ai décidé de travailler pour elle un peu différemment. J'avais le choix entre l'inclusion à la française ou à la marocaine. Question de chemin de vie, je pense, j'ai choisi le Maroc. Tout d'abord, ce petit restaurant nous permettra de vivre au quotidien. Et oui, il faut bien se nourrir, se vêtir, payer tout ce qui est propre au développement d'Asma (psychomotricien, orthophoniste, kinésithérapeute, jouets spécifiques à son bon développement, déplacements en France pour ses examens médicaux...). Il permettra également de sécuriser son avenir financier et il est de ma responsabilité de maman, moi qui l'élève seule, de m'en préoccuper : personne n'est éternel, même pas moi ! -:).

Enfin, cette petit restaurant sera aussi un moyen de l'aider dans sa prise d'autonomie et de l'inclure parmi les autres le plus naturellement possible. Vous n'imaginez pas tout ce qu'on peut développer en psychomotricité fine lorsque l'on travaille dans un restaurant ainsi que toute la partie organisation.

Après, me direz-vous, peut-être que la cuisine ne sera pas le rêve d'Asma. Ce n'est pas important en fait. L'objectif est de mettre un pied à l'étrier, il sera toujours temps de revendre le concept et d'investir pour son rêve à elle, pour qu'elle puisse se révéler, le temps venu, car bien évidemment le plus important dans une vie est de réaliser ses rêves !!!

Je ne milite pas pour la trisomie 21 et ne suis en rien une experte du sujet. Je pense savoir ce qu'il faut savoir et n'ai aucune intention de devenir un dictionnaire de la trisomie 21. Asma est telle qu'elle est avec ce qu'elle a et c'est très bien ainsi.

Je ne me lève pas le matin en pensant trisomie, je ne me couche pas le soir en pensant trisomie, je n'organise pas mes journées pour la trisomie, sauf quand cela est nécessaire.

Mon objectif est simplement celui d'une maman qui essaie de donner une chance à Asma de grandir le plus ordinairement possible dans notre monde, de s'y confondre, parce que si j'arrive à ce que vous ne voyez plus sur son visage son handicap (eh oui la trisomie est un handicap qui se voit...) alors, pour le coup, j'aurai vraiment gagné le pari de son inclusion, et ce projet me semble inclusif. Lorsque je regarde ma petite Princesse, je ne vois pas une "trisomique", une "mongole", une "triso"... Je vois une petite fille radieuse qui plus tard, on en reparlera, deviendra une jeune fille, puis une jeune femme extraordinaire. -:)

 

OBJECTIF 3 : Créer une association pour venir en aide aux familles et aux enfants porteurs de handicap à Dakhla

Le Sud du Maroc dispose de peu de moyens dans la prise en charge de tous ces enfants, et accuse un sérieux retard par rapport aux villes du Nord du Maroc : circuit de prise en charge en lien avec le handicap inexistant, matériel de psychomotricité quasi inexistant et onéreux, ateliers d'aide au développement inexistants (ateliers peinture, création d'objets, initiation à la musique...), peu ou pas d'insertion en milieu scolaire...

Pour autant, avec peu ou rien, il est étonnant de constater qu'on peut faire beaucoup et que tout est ouvert pour y parvenir. Je ne dis pas que les choses seront faciles, mais il est important d'essayer, d'aller chercher des subventions, de s'impliquer et surtout de croire au potentiel de ses enfants. Qui que nous soyons, nous avons tous, sur cette terre, notre place dans l'amour et le respect de ce que nous sommes.

Le fond de ma pensée est le suivant :

Je suis française. Grâce à la France, j'ai la chance d'avoir pu bénéficier de l'école publique et d'avoir pu faire des études, ce qui est loin d'être le cas pour une bonne partie des femmes marocaines du Sud. J'ai la chance par conséquent aujourd'hui de pouvoir aider ma fille. J'ai aussi la chance d'avoir vécu dans un système dans lequel on peut se former sur le handicap, obtenir beaucoup d'informations sur les réseaux sociaux, sur internet, via les associations...

Les personnes qui vont acheter mes sandwichs, mes pâtes, mes gâteaux sont des personnes locales de Dakhla.

Ces mêmes personnes locales vont me permettre d'assurer l'avenir financier d'Asma.

Ces mêmes personnes locales qui n'ont peut-être, voire pas les moyens financiers pour nombre d'entre elles de subvenir aux besoins de leur(s) enfant(s) porteur(s) de handicap. Ces mêmes personnes qui nous accueillent Asma et moi avec bienveillance.

Je me sens donc le "devoir humain" (je ne sais pas si c'est comme ça d'ailleurs qu'il faut le dire), de faire ce qu'il est possible de faire, du mieux que je peux, pour essayer de les aider.

J'ai travaillé toute ma carrière en France en Santé Publique en tant que consultante, je connais bien les circuits de santé, de prise en charge... et je pense que mes compétences peuvent vraiment aider.

Par ailleurs, en tant que française, je peux me former en France sur certaines méthodes liées à certains handicaps existants à Dakhla tel que l'autisme, par exemple. Je peux, par la suite, à mon tour, former les familles afin de leur permettre une meilleure prise en charge de leurs enfants.

 

DE L'IDÉE À L'ACTION

Ce projet finalement c'est peut être l'aboutissement d'un chemin de vie et le début d'un autre. Je ne crois pas que l'on crée un projet pour l'argent. Je pense que c'est le meilleur moyen de ne pas réaliser ses rêves. Faire ce que l'on a envie de faire et croire en ces rêves est pour moi la vraie motivation à lancer son projet.

Derrière ce projet, il y a ce petit quelque chose de moi que je pense important de vous faire partager afin que vous compreniez que cet autre chemin de ma vie n'arrive pas par hasard. Ceux qui me connaissent bien le savent.

J'ai passé une bonne partie de ma vie professionnelle à donner, à coacher, à faire grandir l'autre, à montrer le chemin, à monter des projets pour les autres. En même temps, c'est le boulot d'un bon consultant.

Et puis ce constat un peu sans appel à une période de ma vie, celui qui vous pèse un peu quand même. Cette petite voix intérieure qui vous martèle : "Et TOI ? Ton projet à TOI ? Pourquoi pas TOI ?"

Moi ? Euh, non, je n'ai pas d'idées.

Ce petit auto-saboteur interne qui vous empêche d'avancer, celui qui vous ramène à votre mental ce vilain fourbe, à vos peurs, à vos blessures intérieures... J'aide l'autre, mais quand il s'agit de m'aider moi-même...

Et puis les heures de conseil qui s'enchaînent, semaine après semaine, mois après mois, année après année... le temps passe...

D'un autre coté, je sais que ce temps qui passe joue en ma faveur. Je sais que la vie réserve bien des surprises et qu'elle sait toujours ce dont quiconque a besoin même si, parfois, sur le coup, on ne comprend pas toujours le message qu'elle souhaite nous faire passer.

Alors, j'ai fini par lui formuler ma demande : tu veux pas m'aider pour avancer un peu à faire quelque chose pour moi ?

Et voilà... La vie s'est peut-être dit que j'avais besoin d'un coup de pouce un peu spécial pour y parvenir.

Ce cadeau inestimable qu'est Asma : celle qui me donne la force de continuer, de créer mon projet/son projet, d'encrer ce que j'ai toujours su faire, accompagner l'autre, elle désormais, mais également tous ces enfants à Dakhla qui en ont besoin et qu'il ne faut pas oublier.

 

LE PLANNING DU PROJET

 

PHASE 1 : Ouverture du restaurant "Les gourmandises d'Asma"

Août 2018 (en cours de finalisation)

Création de la charte graphique : supports (cartes de visite - cartes de fidélité, page Facebook, page Instagram...).

Stratégie marketing : pricing, offre culinaire versus la demande, rédaction des fiches techniques culinaires, réseaux de distribution en plus du restaurant...

Septembre 2018

Finalisation de la création de la société "Les gourmandises d'Asma" : statuts, compte bancaire, assurances...

Finalisation de la recherche du local de vente.

Achat du matériel nécessaire pour démarrer : moules à gâteaux, gaufrier, four, vitrine réfrigérée, boîtes à salades, papier a sandwich, cloches en verre...

Tests de dégustation par des personnes locales sur la base des fiches techniques culinaires réalisées.

Octobre 2018

Ouverture du restaurant "Les gourmandises d'Asma"

 

PHASE 2 : Création et animation d'une association qui viendra en aide aux enfants porteurs de handicap à Dakhla dans le Sud du Maroc

Janvier 2019

Création de l'association

À quoi servira la collecte

La société "Les gourmandises d'Asma" n'est pas encore créée, tout du moins, pas suffisamment pour présenter le projet en tant qu'entreprise.

Je présente donc le projet en tant que particulier et je percevrai l'intégralité de la collecte.

 

VOS CONTRIBUTIONS PERMETTRONT :

POUR 2 000 € COLLECTES

De finaliser la création de la société

Montant : 300 €

D'acheter du matériel de cuisine et des fournitures marketing 

Moules à gâteaux, gaufrier, crêpière, toaster à sandwichs, four, poêles, casseroles, cloches en verre, présentoirs à gâteaux, boîtes à salade, gobelets à jus, papier ingraissable, cartes de visite, cartes de fidélité, étiquettes à prix, sacs en papier kraft blancs...

Montant : 700 € (est le minimum pour démarrer)

D'acheter une vitrine réfrigérée 

Sans vitrine réfrigérée, le projet ne peut pas démarrer (problématique de rupture de la chaîne du froid : denrée périssable).

Montant : 1000 € environ (matériel d'occasion avec garantie)

 

SI J'ARRIVE A COLLECTER 3 000 €, J'AMENAGERAI LE RESTAURANT. MERCI DE M'Y AIDER CAR CE SERAIT VRAIMENT UN PLUS !

Nous sommes dans le Sud du Maroc, les locaux sont plutôt sommaires et peu entretenus pour une majorité d'entre eux. Des travaux d'aménagement seront à prévoir. A long terme, si la collecte s'élève à 2 000 €, à plus court terme, si la collecte s'élève à 3 000 €.

Montant estimé des travaux : 1 000 €

 

SI J'ARRIVE A COLLECTER 3 500 €, J'INVESTIRAI DANS DES CHAISES ET DES TABLES

Ce qui ne changera rien au concept de "vente à emporter", mais ce qui laissera une opportunité aux personnes qui le souhaitent, de déjeuner, goûter ou dîner sur place.

Montant estimé : 500 €

 

SI J'ARRIVE A COLLECTER 4 000 €, 

Je créerai début 2019, la partie administrative de l'association pour les enfants porteurs de handicap à Dakhla.

Montant : 500 €

 

SI J'ARRIVE A COLLECTER PLUS 4 000 €, ET JE VOUS INVITE A FAIRE EN SORTE TOUS ENSEMBLE QUE CE SOIT POSSIBLE !!!

J'investirai l'argent pour l'association : achat de matériel médical, achat de matériel de psychomotricité, sensoriel...

Cette partie du projet est tout aussi importante pour moi que l'investissement que je prends pour l'avenir de ma fille Asma. N'oubliez pas tous ces enfants, ils ont besoin de nous !

La commission de Kisskissbankbank s'élève à 8% du montant total de la collecte.

Montant : 160 € pour une collecte de 2 000 €.

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

UNE PETITE CARTE "LES GOURMANDISES D'ASMA"

1 GRAND MERCI pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma" offerte ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Passez nous voir quand vous viendrez à Dakhla.
  • Livraison Novembre 2018

Pour 20 €

LES BIENFAITS DU HAMMAM A DAKHLA

10 GRANDS MERCIS pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma" et une entrée au hammam de Dakhla offerts ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Contrepartie valable 1 an à partir de novembre 2018 dans la limite de 1 hamman par contributeur.
  • Contributeur : 1
  • Livraison Novembre 2018

Pour 50 €

LES BIENFAITS DU HAMMAM ET DU GOMMAGE A DAKHLA

100 GRANDS MERCIS pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma", une entrée et un gommage au hammam de Dakhla offerts ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Contrepartie valable 1 an à partir de novembre 2018 dans la limite de 1 hamman et 1 gommage par contributeur.
  • Contributeur : 1
  • Livraison Novembre 2018

Pour 80 €

UN PLATEAU D'HUITRES OU UN TAJINE AU PARC A HUITRES A DAKHLA

1 000 GRANDS MERCIS pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma" et un plateau d'huitres ou un tajine au Parc à Huitres à Dakhla offerts, ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Contrepartie valable 1 an à partir de novembre 2018 dans la limite de 1 plateau d'huitres ou 1 tajine par contributeur.
  • Livraison Novembre 2018

Pour 100 €

UN MASSAGE DU DOS A DAKHLA

10 000 GRANDS MERCIS pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma" et un massage du dos offerts ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Contrepartie valable 1 an à partir de novembre 2018 dans la limite de 1 massage du dos par contributeur.
  • Contributeur : 1
  • Livraison Novembre 2018

Pour 200 €

UNE VISITE GUIDEE DE DAKHLA

100 000 GRANDS MERCIS pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma" et une visite guidée de Dakhla et de ses paysages (marché local, site de Lasarga, site de la Dune Blanche, la source d'eau chaude soufrée, un panier-repas "Les gourmandises d'Asma") ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Contrepartie valable 1 an à partir de novembre 2018 dans la limite de 1 visite guidée de Dakhla par contributeur.
  • Livraison Novembre 2018

Pour 300 €

UNE DEMI-JOURNEE D'INITIATION OU DE PERFECTIONNEMENT AU KITESURF

1 000 000 DE GRANDS MERCIS pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma", une demi-journée d'initiation ou de perfectionnement au kitesurf avec l'école de kitesurf YOUGI KITEBOARDING, sous le coaching de Yassine Elhasnaoui et un panier-repas "Les gourmandises d'Asma" offerts ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Contrepartie valable 1 an à partir de novembre 2018 dans la limite de 1 demi-journée de kitesurf et 1 panier-repas par contributeur.
  • Livraison Novembre 2018

Pour 500 €

UNE JOURNEE D'INITIATION OU DE PERFECTIONNEMENT AU KITESURF

10 000 000 DE GRANDS MERCIS pour votre contribution. Merci de m'aider à construire l'avenir d'Asma et des enfants porteurs de handicap à Dakhla. Pour vous, une petite carte "Les gourmandises d'Asma", une journée d'initiation ou de perfectionnement au kitesurf avec l'école de kitesurf YOUGI KITEBOARDING, sous le coaching de Yassine Elhasnaoui et un panier-repas "Les gourmandises d'Asma" offerts ainsi que mes remerciements associés à vos noms et prénoms sur un poster affiché dans le restaurant "Les gourmandises d'Asma". Contrepartie valable 1 an à partir de novembre 2018 dans la limite de 1 journée de kitesurf et 1 panier-repas par contributeur.
  • Livraison Novembre 2018

Faire un don

Je donne ce que je veux