Step-Crisis

ça chauffe ! Spectacle interdisciplinaire, énergique, tragi-comique (et militant?) sur le réchauffement climatique.

Visuel du projet Step-Crisis
Échoué
0
Contribution
20/11/2014
Date de fin
435 €
Sur 3 100 €
14 %

Step-Crisis

<p> <strong><em>CONCEPT ET SCENARIO</em></strong></p> <p>  </p> <p> Au départ, <em>Step-Crisis</em> a commencé comme une performance courte, jouée en extérieur dans différents contextes (festivals, colloques...).</p> <p>  </p> <p> Il s'agit d'un montage surréaliste de textes scientifiques, journalistiques et littéraires, adaptés et traités au travers d'une esthétique très visuelle mêlant la danse, la performance et le théâtre.</p> <p>  </p> <p> C'est une tragédie contemporaine, construite autour de deux axes :</p> <p> d'une part, le constat d'une catastrophe écologique imminente ;</p> <p> d'autre part, la panique des individus confrontés à cette réalité sans savoir comment la gérer (ou l'éviter).</p> <p>  </p> <p> <img alt="Sc3-1410133299" height="268" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/117861/SC3-1410133299.JPG" width="158"><img alt="Foetus-1411506730" height="151" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/122176/foetus-1411506730.JPG" width="201"><img alt="Conf_escabeau-1411507155" height="246" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/122186/conf_escabeau-1411507155.JPG" width="182"></p> <p>  </p> <p> Le discours de James Hansen "Why I must speak out about climate change" et <em>Cantaloupe</em>, un texte inédit de la jeune auteure néerlandaise Rinske Bouwman servent de point d'ancrage.</p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fembed.ted.com%2Ftalks%2Fjames_hansen_why_i_must_speak_out_about_climate_change.html&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.ted.com%2Ftalks%2Fjames_hansen_why_i_must_speak_out_about_climate_change&amp;image=http%3A%2F%2Fimg.tedcdn.com%2Fr%2Fimages.ted.com%2Fimages%2Fted%2F35d5457472e0082d9fd1bb018c915d7f2de0cc3d_800x600.jpg%3Fc%3D1280%252C720%26ll%3D1%26quality%3D89%26w%3D1200&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=ted" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> Aujourd'hui, nous transformons cette performance en pièce de théâtre, tout en respectant sa spontanéité et son esprit d'origine.  </p> <p>  </p> <p> 10 ! 9 ! 8 ! 7 ! 6....</p> <p> Un astéroïde géant menace de s'écraser sur la Terre. Les eaux montent et menacent d'engloutir les littoraux. L'apocalypse est imminente.</p> <p> Au milieu de ce chaos menaçant, une conférencière survoltée tente de garder le rythme, le tempo, la forme. Pour "se préparer" et "parer à toute éventualité", elle s'embarque dans un entraînement de step-fitness intensif. Elle entend conserver ainsi la maîtrise de son environnement, à commencer par celui de la scène de théâtre. A ses côtés, son alter-ego silencieux, coryphée des temps modernes, traduit en Langue des Signes ses discours et tente de suivre son rythme, avant de s'en écarter et de proposer une gestuelle en contrepoint. Ce deuxième personnage dansé incarne les minorités tentant de suivre un rythme imposé de l'extérieur. Sa présence rend le spectacle également accessible à un public Sourds et Malentendants.</p> <p>  </p> <p> La conférencière est prise au piège d'une accélération des modes de vie dont elle n'a pas le contrôle, tout en refusant de lâcher prise. Elle se prépare mais mal, maladroitement, chute, s'emmêle. Après la tempête revient le calme, et peut-être que peut alors s'inventer un nouveau rapport au monde, au langage et au geste. Nous terminons sur un récit aux accents plus oniriques et mythologiques.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Dans_ocean_bouteilles-1411507081" height="289" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/122185/dans_ocean_bouteilles-1411507081.JPG" width="385"></p> <p>  </p> <p> <strong><em>Où EN SOMMES-NOUS ?</em></strong></p> <p>  </p> <p> Depuis juillet, nous travaillons à la réalisation de la version longue (env.1h10). La pièce sera toujours adaptable et modulable, mais elle est conçue désormais pour les salles de spectacle. Nous avons déjà élaboré un prototype scénographique efficace, une première création lumière est en bon chemin, nous avons écrit le scénario définitif et une grande partie des partitions scéniques ont été répétées. Il reste à finaliser le décor et les lumières en vue des futures tournées, à intégrer et à chorégraphier l'interprétation en langue des signes de Thumette Léon et à finaliser la création musicale originale.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Renaissance-1410133483" height="266" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/117863/renaissance-1410133483.JPG" width="475"></p> <p>  </p> <p> Trois résidences de travail sont prévues d'ici décembre à la Fabrique Ephéméride, à Val-de-Reuil, et au Relais, au Catelier. Le spectacle sera prêt à être joué en 2015.</p> <p> <a href="https://vimeo.com/106981804?utm_source=email&amp;utm_medium=clip-transcode_complete-finished-20120100&amp;utm_campaign=7701&amp;email_id=Y2xpcF90cmFuc2NvZGVkfGIxMzFhZTY3MTY3MzZiNzMyYzcwMzY1NDVmYzFmNTQ2NjIzfDMyNjIzMDc4fDE0MTE1MTEzNjN8NzcwMQ%3D%3D" target="_blank">Répétition de la scène de step, étape de travail juillet 2014 au Relais.</a></p> <p>  </p> <p> Nous envisageons d'associer certaines représentations en région parisienne autour de l'événement de la COP21, Conférence Internationale sur l'Environnement qui aura lieu au Bourget en décembre 2015. Plusieurs contacts ont été pris dans ce sens avec des structures et des institutions.</p> <p>  </p> <p> <em><strong>NB LANGUES</strong></em></p> <p> Outre la langue des signes, le spectacle existe aussi en anglais et en néerlandais. </p> <p> This piece is also available in English.</p> <p> Dit voorstelling wordt ook in het nederlands gemaakt.</p> <p> <img alt="Step_contrejour-1411506845" height="174" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/122179/step_contrejour-1411506845.JPG" width="231"><img alt="Grosse_ombre-1411506927" height="174" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/122182/grosse_ombre-1411506927.JPG" width="231"></p> <p>  </p> <p> <em><strong>EQUIPE </strong></em></p> <p> Concept et interprétation : Esther Gouarné</p> <p> Danse des signes : Thumette Léon</p> <p> Coach et Chorégraphie : Agnès Guy</p> <p> Création musicale : François Régis</p> <p> Voix : Perrine Gouarné</p> <p> Régie générale et Lumières : Robin Camus</p> <p> Oeil extérieur : Paule Lainé</p>

À quoi servira la collecte

<p> L'argent récolté cet automne servira</p> <p>  </p> <p> *à la finalisation de la scénographie : construction de steps, de consoles, achat de ventilateurs, d'un micro HF, de consommables variés (850€)</p> <p> * aux costumes et accessoires (100€)</p> <p> * à la composition d'une création musicale originale (1000€)</p> <p> * aux frais de transport (de personnes et de matériel) (800€)</p> <p> * 8% de la collecte soit 248 € seront reversés au site</p> <p> * 102 € aideront au financement des contreparties</p> <p> * le surplus éventuel servirait au financement des supports de com' (réalisation de photos, vidéos, plaquettes), à la traduction des textes en plusieurs langues et à la mise en place de surtitrages dans le dispositif, à l'organisation d'actions de médiation culturelle autour du spectacle, à amortir les frais liés aux déplacements, missions liés à la production et la diffusion du spectacle.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux