Summer Blue - Bleu été

Films & vidéo, Court-métrage

Visuel du projet Summer Blue - Bleu été
Checked circleRéussi
103
Contributeurs
Tuesday, August 21, 2018
Date de fin
6 168 €
Sur 6 000 €
102 %

Devenez contributeur et aidez-moi à réaliser mon premier court-métrage avec Victor Belmondo !

Suivre et partager

Summer Blue - Bleu été

Pauline Portugal présente 

 

Summer Blue - Bleu été  

 

Synopsis :

C’est une journée de fin d’été. Parce que sa grand-mère est morte, la maison va être vendue, mais Sacha ne veut pas. Pourtant Yohan et son père sont arrivés, ils sont des amis de la famille et peut-être les futurs propriétaires. La journée se passe, caniculaire. Au milieu de la nature et dans la maison, Sacha semble désirer Yohan autant qu’elle le redoute. 

alt

 

Genèse du projet : 

Mon désir de faire ce premier film est né de l’envie de raconter l’histoire d’une maison, théâtre d’un grand bouleversement. J’ai toujours été touchée par les maisons de famille qui tombent en désuétude, la manière dont elles restent figées dans le temps, pleines des traces de ceux qui les ont habitées. Dans le film, la maison familiale va être vendue. Je voulais raconter le déchirement que cela peut représenter, comment l’espace s’abandonne petit à petit, ce que l’on emmène avec soit et ce qu’on laisse entre les murs… 

alt

 

Les personnages et les acteurs : 

Le film se déroule sur une journée d’été. Sacha est une jeune fille d’une vingtaine d’années, et c’est au près d’elle que nous traversons le film. La vente de la maison marque le début de l’âge adulte pour elle. Elle est accompagnée de sa petite soeur Gabrielle, de 10 ans sa cadette. 

Yohan, le fils du futur propriétaire, a le même âge que Sacha. Ils se connaissent bien, leurs parents sont de vieux amis. 

Tout au long de cette journée, les rapports de force entre les deux adolescents ne cessent de se questionner. D’abord intrus sur le territoire de Sacha, Yohan se révèle objet de désir. Ce paradoxe habite leur relation. 

Les pères des enfants sont volontairement très en retrait, presque absents. Ils décideront du sort de la maison, sans jamais interagir avec eux. 

 

Les acteurs : 

alt

Victor Belmondo 

J’ai très vite été inspirée et émue par ce que dégage Victor. J’ai écris le scénario en pensant à lui pour le rôle de Yohan. Victor a accepté de rejoindre le casting et c’est un honneur pour moi que de le compter parmi nous. 

Il saura donner du relief au personnage de Yohan, en dévoilant sa dimension poétique et sensuelle sous des abords pourtant nonchalants. 

 

Filmographie de Victor Belmondo 

LONG METRAGE 

- 2018 Mon bébé de Lisa AZUELOS 

- 2018 All inclusive de Fabien ONTENIENTE 

- 2018 A nos pères de Franchin DON 

- 2017 Versus de François VALLA

-2015 La vie très privée de Monsieur Sim de Michel LECLERC 

COURT METRAGE 

- 2017 Coeurs sourds de Arnaud KHAYADJANIAN

- 2016 Lifeline de Victor MICHELOT 

- 2015 Sad is the night de Pierre TSIGARIDIS & Arthur PARIZOT

- 2012 Troc de Yana MOUYOKANI

- 2003 Acharnés de Régis MARDON 

 

 

alt

Pauline Portugal

En tant que comédienne, je désirais jouer le rôle de Sacha tout autant que je désirais réaliser le film.

Après une formation de 4 ans au Conservatoire régional de Chambéry, j'ai intégré la deuxième année des cours Peyran Lacroix à Paris. C'est ici que j'ai rencontré Victor Belmondo. Après avoir participé à différents tournages (Les Revenants, La Religieuse) en tant qu'actrice, et eu la chance d'observer le processus de création d'un film, j'ai souhaité écrire le mien. 

Comme ce court-métrage est une première réalisation, il était important pour moi d'être bien accompagnée. Mon équipe technique est composée de gens avec qui j'ai déjà travaillé, d'autres de qui j'apprécie le travail et le professionnalisme.    

Le lieu et la saison, mon intention : 

La maison dans laquelle nous allons tourner se trouve à la campagne, au nord de l’Isère. C’est une veille bâtisse en pierre, au milieu d’un écrin de verdure. Le parquet biscornu, les livres jaunis, les portraits de famille et les toiles de jutes qui recouvrent les murs, font de cette maison un lieu où le temps semble avoir été suspendu. 

alt

Héritière de la mémoire de sa grand-mère défunte, Sacha protège tout ce qui lui reste d’elle. 

Et lorsque Yohan et son père arrivent, Sacha doit affirmer son territoire. Mais au fil des heures, l’ordre des choses s’inverse, la vente de la maison est inévitable… 

Le film se déroule donc sur une journée. Au début du film le soleil est au zénith, le temps caniculaire, tout est figé. La piscine turquoise semble une oasis au milieu de cette nature asséchée, l’endroit ou l’on trouve le réconfort de la fraicheur qui vient dynamiser les sens. Je voudrais accentuer cette sensation de retour à la vie en faisant des plans des corps immergés qui jaillissent de l’eau revigorés, des cheveux, des yeux et des cils mouillés, des éclaboussures, des tâches qui foncent progressivement les dalles brûlantes autour de la piscine, de l’agitation qui nait à la surface de l’eau, de l’excitation que cela procure à Sacha et Gabrielle. Puis le retour au calme, après s’être dépensé, les corps mouillés étendus dans le soleil, la peau qui sèche et la fatigue qui vient. 

alt

Je souhaiterais filmer les corps dans toute leur amplitude, leurs défauts et leurs beauté, créant un rapport organique et sensoriel.

L’été représente pour moi l’enfance éternelle. L’odeur de la crème solaire ou des tilleuls quand le soir tombe, la sensation de plonger dans la piscine, les marques de bronzage, les égratignures, les piqûres de moustiques, les barbecues… sont autant de madeleine de Proust que je voudrais explorer à l’image.  

 

Pour les scènes en intérieur, je voudrais que l’on ait la sensation que c’est la maison qui regarde les personnages qui l’habitent. Une sorte de regard tourné vers le dedans. Je voudrais, par là même, intensifier l’omniprésence de la grand-mère défunte. 

 

En suivant Sacha et Yohan évoluer dans la maison et la nature qui l’entoure, je voudrais faire de cet endroit un espace intime, dans lequel ils pourraient explorer leur relation à l’abri des regards, et selon leurs propres règles de conduite. Il y a deux espaces, l’un qui représente le passé, le cocon familial que l’on est en train de déconstruire, et l’autre, pleins de promesses, vivant, organique, et qui se modifie au fil des heures, jusqu’à ce que le jour décroisse et que la teinte si particulière des soirs d’été inonde les derniers plans. 

Je souhaiterais donc que la lumière du jour qui décroit accompagne l’évolution du personnage de Sacha. Le jour qui se meurt laissant place à un lendemain pleins de promesses… 

alt

Quand  : 

Grâce à vos dons le tournage se déroulera sur cinq jours, du 7 au 11 septembre 2018. 

En inscrivant l’histoire à la fin de l’été, je souhaitais travailler l’image et la nature avec ses couleurs. Pendant le mois de septembre les journées sont encore longues, le soleil chaud, et la nature se prépare doucement à l’arrivée de l’automne. Ce sont ces couleurs et ces lumières que je souhaite capturer.  

 

 

Equipe technique 

 

Réalisatrice : Pauline Portugal 

Directeur de la photographie : Matthieu Fabbri  

Ingénieur son : Ludivine Pelé 

Chef électro : Charles Gallay

Chef déco : Babette Galet

Costumière : Louise Mithieux 

1ère assistant réalisateur : Léa Vandesteene 

2ème assistant réalisateur : Cédric Ramoul 

Conseillère artistique : Fanny Grosset 

Chargé de production : Augustin Bentz 

Régisseur : Baptiste Portugal 

 

 

À quoi servira la collecte

Le premier palier à atteindre est de 6 000 € ! 

Cette somme est un immense pas en avant mais ne nous permettra pas de réaliser le film. Pour que le projet voie le jour, il nous faudra atteindre la somme de 8 000 €.
 

Voici un aperçu détaillé du coût que représente la réalisation de Summer Blue : 

- Transports - Régie - Défraiement : 2 000 € 

Le tournage aura lieu en Isère, il faut donc acheminer l’équipe technique, les comédiens et le matériel. Il faut également nourrir et loger tout le monde pendant 6 jours.  

- Moyens technique :  4 000 € 

Nous allons louer du matériel vidéo, son et lumière. Cet argent est nécessaire pour louer le minimum du matériel dont nous avons besoin. Chaque centaine d'euro supplémentaire nous permettrait d'améliorer la qualité du matériel professionnel loué pour l'occasion.

- Location maison 1 000 €

La maison dans laquelle nous tournerons fera aussi office de logement pour toute l'équipe. 

- Décors / Costumes : 300 €

Nous composerons au maximum avec le mobilier existant et l'agencement de la maison, et les costumes restent assez peu onéreux. 

- Post production 1 200 €

C’est le montant minimum dont nous avons besoin pour assurer la post production du court-métrage. Il nous faudra louer une salle de montage et une salle d’enregistrement pour le montage son. 

 

Si nous dépassons la somme de 8 000 €, nous pourrons augmenter la qualité et la quantité du matériel, nous pourrons dédier une plus grosse part aux décors et aux costumes, et nous assurer que toute l'équipe technique et les comédiens seront défrayés. 

 

Je percevrai l’intégralité de la collecte et reverserai la totalité à la création du film, les acteurs et l’équipe technique étant tous bénévoles. 

 

Chaque don compte, merci pour votre soutien ! 

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 € et plus

Remerciements et Crédits

  • Contributeurs : 25
  • Livraison Décembre 2018

Pour 25 € et plus

Précédents + Lien vers le court-métrage

  • Contributeurs : 29
  • Livraison Décembre 2018

Pour 50 € et plus

Précédents + Le scénario par mail

  • Contributeurs : 13
  • Livraison Août 2018

Pour 100 € et plus

Précédents + Affiche du film numérotée et dédicacée

  • Contributeurs : 8
  • Disponibilité : 42/50
  • Livraison Décembre 2018

Pour 150 € et plus

Précédents + Making of du film

  • Contributeurs : 3
  • Livraison Décembre 2018

Pour 250 € et plus

Précédents + Invitation à une projection privée

  • Contributeur : 1
  • Livraison Décembre 2018

Pour 500 € et plus

Précédents + Tirage photo numéroté

  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 4/5
  • Livraison Décembre 2018

Pour 1 000 € et plus

Précédents + Diner avec une partie de l'équipe technique et des comédiens

Faire un don

Je donne ce que je veux