Large_affiche_cf-1521127264

Présentation détaillée du projet

Entre 1933 et 1945 a lieu l’un des plus grands pillages de l’humanité : partout en Europe, plus de 600 000 œuvres sont volées aux collectionneurs et marchands (juifs principalement), aux musées, ou encore aux églises.

 

UMA souhaite rassembler les plus grands chefs-d’œuvre spoliés par les nazis, dans une exposition inédite et unique, sous le commissariat de Marc J. Masurovsky et Ori Z. Soltes et avec le soutien du Holocaust Art Restitution Project.

 

En réalité virtuelle, UMA entend rendre visibles ces œuvres, sensibiliser le public, et aider à leur identification en les diffusant massivement.

 

Il est difficile de prendre la mesure de cette spoliation massive, un génocide culturel, orchestré méticuleusement par l’administration nazie. Les plus grands maîtres de la peinture classique et moderne furent victimes de cette déportation artistique : Michel-Ange, Raphaël, Vermeer, François Boucher, Gustav Klimt, Paul Cézanne, Pablo Picasso, Henri Matisse, et beaucoup d’autres.

Un nombre incalculable d’œuvres sont encore disparues ou conservées par des musées et des collectionneurs. Elles sont à jamais dispersées.

 

Aidez-nous à rendre ces œuvres accessibles, dans un environnement attractif qui leur rendra justice ainsi qu’à leur histoire !

« L’art est le plus court chemin de l’homme à l’homme », a dit André Malraux.

 

Créé en août 2017, UMA, Universal Museum of Art, est un musée en réalité virtuelle. Sans aucune limite spatiale ou matérielle, nous organisons des expositions fréquentes, réalisées par des spécialistes, et créons des environnements inédits et immersifs, accessibles sur tout support, à tous, partout, tout le temps et gratuitement sur www.the-uma.org.

 

L’idéal de UMA, c’est l’idéal simple et intemporel, du partage et de la transmission du beau. UMA est fondé sur trois grands principes : démocratisation, accessibilité, et innovation. A l’ère du digital, l’accès à la culture doit cesser d’être un privilège.

 

UMA a déjà séduit plusieurs acteurs importants de la culture et de la presse : suivez ce lien pour en savoir plus, et trouvez ici notre dossier de presse !

 

Suivez les actualités de la campagne sur notre page Facebook et notre compte Instagram !

À quoi servira la collecte ?

« Bonjour ! Je suis Jean, le fondateur de UMA. Aujourd’hui, je sollicite votre aide pour trois raisons.

 

D'abord, parce que la question des œuvres spoliées dans l’art est une question majeure de notre histoire récente, et a toujours des répercussions aujourd’hui. Il est essentiel que cette problématique soit accessible au plus grand nombre, afin d’en transmettre la mémoire et d’éduquer les générations futures.

 

Ensuite, parce qu’il est vital pour la diffusion et l’accessibilité de l’art que l’accès à UMA et ses expositions reste gratuit. Vos dons sont indispensables à l’existence de ce projet, et à l’existence de UMA.

 

Enfin, parce que dans UMA il y a universal, et qu’une façon de réaliser cette promesse d’universel, c’est de vous demander de nous aider dans ce projet, qui que vous soyez, et où que vous soyez ! »

 

Vous trouverez ci-contre les montants de dons possibles, ainsi que les contreparties que nous avons préparées pour vous remercier !

 

VISITEUR : vous souhaitez soutenir ce projet ? Pour remercier les amateurs éclairés qui nous soutiennent et sans qui rien ne serait possible, nous sommes heureux de leur présenter le Kit du parfait visiteur virtuel : un cardboard pour glisser votre téléphone, une paire de chaussons confortables, une bouillotte artistique et un mug chaleureux, le tout estampillé dans l’esprit d’UMA pour une visite inédite !

 

MÉCÈNE : ce sujet vous émeut, et vous voulez participer à la diffusion de l’art et des œuvres  disparues ? Nous avons pensé à une série de contreparties en plus du Kit UMA, qui vous donneront l’occasion de jouer un rôle dans l’exposition, ou d’y dédier votre don. Apprenez à connaître les œuvres personnellement, transmettez leur mémoire singulière à une personne de votre choix, et permettez-leur de trouver leur place dans l’exposition.Si nous arrivons à remplir l’objectif, UMA pourra produire une scénographie inimaginable dans le réel. Pour peupler les salles d’exposition, UMA part ensuite en mission photo pour écumer les bibliothèques, les archives et les musées, et interagit avec de nombreuses institutions afin d’obtenir la meilleure qualité de visuels.

 

Lorsque les premières structures prennent vie en 3D, c’est le grand frisson UMA : soigner chaque texture de bois, choisir chaque poignée de porte, pinailler sur les éclairages et les couleurs… la modélisation est une aventure en soi !

 

Nous savons que le contact physique avec l’œuvre est irremplaçable, mais nous vous proposons une expérience différente, et à la portée de tous : laissez-nous vous surprendre !

 

 

NB. L'entreprise UMA percevra l'intégralité de la collecte.

 

CALENDRIER PROVISOIRE

 

MARS - MAI 2018 : campagne de financement participatif

 

Simultanément :

- sélection des œuvres par les commissaires

- choix de la scénographie et de ses inspirations

- rédaction et développement de contenu d’accompagnement

 

JUIN - AOUT 2018 :

- modélisation et incorporation des œuvres et des contenus dans la scénographie en réalité virtuelle

- envoi des contreparties à nos KissBankers

 

SEPTEMBRE 2018 :

- lancement et mise en ligne de l’exposition "Oeuvres spoliées: le grand pillage de la Seconde Guerre Mondiale", accessible gratuitement à tous !!

- intégration des « murs mécènes »

 

Palier 100% = 20 000€. Merci !! Financement total de l’exposition « Œuvres spoliées : le grand pillage de la Seconde Guerre Mondiale », c’est-à-dire 5 salles minimum, 100 œuvres, contenu enrichi pour chaque œuvre, scénographie réalisée et modélisée par des spécialistes, réalisation d’une architecture virtuelle dédiée.Palier 125% = 25 000€. Vous êtes formidables ! Nous pouvons réaliser une visite guidée audio en anglais, français, hébreu, allemand et italien.

 

Palier 150% = 30 000€. Ensemble, nous réalisons l’impossible : reconstituer en réalité virtuelle à partir de photos d’archives les appartements de trois mécènes majeurs de l’art moderne victimes des spoliations nazies : Paul Rosenberg, Alphonse Kahn et Karl Grünwald.

 

Palier 250% = 50 000€. Développement de bornes UMA dans l’espace public pour diffuser l’exposition au plus grand nombre partout, tout le temps, gratuitement.

 

Palier 1000% = 200 000€. A ce stade-là, UMAZELTOV !! Création d’une plateforme interactive et pédagogique, à destination des établissements scolaires dans le monde entier. Personnalisation intégrale de la scénographie de l’exposition, du choix des œuvres, des contenus textuels, et possibilité de partager l’exposition personnalisée à ses élèves, à ses professeurs, ou sur les réseaux sociaux.

 

Les commissaires de l'exposition "Oeuvres spoliées" :

 

 

Ils soutiennent "Oeuvres spoliées" :

Derniers commentaires

Default-6
For those who dream.
Default-8
Bravo pour ce beau succès ! Longue vie à UMA et à sa dynamique équipe !
Default-8
Un projet d'avenir!