Treading Water, le nouveau clip des Rescue Rangers

Clip, Films & vidéo, Musique

Visuel du projet Treading Water, le nouveau clip des Rescue Rangers
Checked circleRéussi
99
Contributeurs
Friday, March 30, 2018
Date de fin
5 545 €
Sur 5 368 €
103 %

Aidez nous à créer le nouveau clip des Rescue Rangers !

Suivre et partager
Dans le cadre de l'appel à projets
Soutenu par
Mise en oeuvre(s) - Sacem soutient le projet Treading Water, le nouveau clip des Rescue Rangers

Treading Water, le nouveau clip des Rescue Rangers

 

Coucou tout le monde, on a bien avancé grâce à vous ! Nous venons de finir les repérages sur la plage ! Ce fut très instructif sur la capacité de la caméra (Une Arri alexa mini, avec un zoom Cooke 20-100mm) en basse lumière. La SACEM nous a subventionné grâce à son système "Mise en Oeuvre(s)".

 

alt

 

alt

 

alt

 

alt

 

Autre bonne nouvelle, la ville de Dieppe nous prête un Gymnase pour que l'on puisse tourner l'interlude de "Treading Water" et nous a fourni les autorisations nécessaires pour les séquences se déroulants sur la plage de Dieppe.

 

Ce n'est pas tout puisque le journal de la ville, Les informations Dieppoises, nous propose de paraître dans la prochaine édition de leur journal pour une interview et y faire un appel à sponsor.

 

Beaucoup de bonnes nouvelles, cela nous conforte dans l'idée que ce projet est intéressant ! Nous avons encore besoin de vous à petite ou grande échelle et merci à tout nos nombreux contributeurs !

 

 

Passez une excellente journée !

 

Enzo Strazullo

 

 

 

 

alt

 

 

Originaires de Marseille, les Rescue Rangers se sont formés en 2005. D'abord parti d'un projet entre amis, le groupe prend une autre dimension et décide d'aller plus loin : jouer de la musique et vivre de cette passion.

 

De cet acharnement, les Rescue Rangers sortiront un premier EP en 2005, Masters Of The Middle Fingers suivi de Guitars and dust dancing, premier album aux sonorités Stoner. Cela permettra aux Marseillais de côtoyer la cour des grands le temps de plusieurs tournées aux côtés de groupes tels que Hermano et Mondo Generator. Cette expérience va déboucher sur une collaboration avec Nick Oliveri et Dave Angstrom pour Manitoba (2012), leur second album. 

 

alt

De gauche à droite : Nicolas Tchakamian, Pascal Mascheroni, Manu Martinez et Julien Martinez

 

 

 

 

alt

 

 

Après Manitoba, le chanteur du groupe, Pascal Mascheroni, se senti limité dans la composition, il avait  comme l'impression d'avoir "utilisé ses dernières cartouches". Très exigeant avec lui même, le musicien cherche à comprendre ce qui pourrait le faire progresser lui, mais aussi le groupe. Lors d'un concert à Besançon où la formation s'occupe de la première partie de Karma to Burn, ils sont comparés à Helmet. En écoutant par la suite le groupe américain, Pascal Mascheroni prend conscience que son évolution doit passer par une personne externe au groupe et cette personne, c'est Page Hamilton, le leader d'Helmet

 

Très vite, Pascal Mascheroni mit tout en oeuvre pour partir à Los Angeles et concrétiser cette "intuition" qui grandissait en lui depuis des mois. Ce fut chose faite quand il rencontra Page Hamilton lors d'un concert de jazz. Le reste comme dirait l'autre, "c'est l'Histoire". Page Hamilton, séduit par ce que le groupe avait dans le ventre, décide alors de se lancer dans la production d'un troisième album.

Pascal Mascheroni à propos de Page Hamilton : "Je lui dois une nouvelle méthode de travail, très efficace. Il a aussi donné au groupe les moyens de creuser son propre sillon et de repousser certaines limites psychologiques qui freinaient notre processus créatif." 

 

 

Khalil, premier single de Join Hate.

 

 

 

En entamant une grosse période en studio, Join Hate était né et pour promouvoir cet album, les protégés de Page Hamilton partirent sur la route avec Helmet et Local H. 

 

Après un repos mérité, le groupe, qui compte aujourd'hui parmi ses rangs les frères Martinez (Manu à la basse, Julien à la batterie) du groupe Mindlag Project et Nicolas Tchakamian (Seconde Guitare), sont de retour sur les routes avec une nouvelle tournée pour lancer, toujours avec Page Hamilton, un quatrième album.

 

 

alt

 

 

Treading Water parle du sentiment d'échec, de la sensation (qui devient réalité parfois) du monde qui avance sans nous. Pourtant la seule chose à faire est de continuer à tenir la barre, jusqu'à voir enfin le bout du tunnel.

 

Quand nous avons écouté Treading Water, nous avons pensé à un homme en perdition qui décide de ne plus se laisser abattre par ses problèmes. Des images sont venues rapidement se poser sur les paroles, puis une histoire. 

 

Un homme, Olmo, est sur une plage, il semble observer quelque chose. Au loin, une bande de malfrats bien décidés à en finir avec lui. Débute alors un combat "seul contre tous" sur la plage.

 

Après un mauvais coup, Olmo tombe à terre et perd connaissance. Nous découvrirons son passé et son entrainement aux côtés de son Maître, Mr Ping. Nous inclurons donc un interlude (court métrage) afin de faire comprendre aux spectateurs comment Olmo a pu en arriver là.

 

 

 

Pour vous donner une idée, voici la chanson : 

 

 


 

 

alt

 

 

Le Lieu :

 

Dieppe (Seine-Maritime, Normandie)

 

alt

 

Nous souhaitons tourner la scène d'action sur la plage de Dieppe très tôt dans la matinée afin de travailler dans une image bleutée et sombre, nous sommes très inspirés par le cinéma de David Fincher. Nous voulons dégager quelque chose de froid dans ce clip. Contrairement à ce réalisateur habitué à nous transmettre une image dites "dure", nous allons travailler une image beaucoup plus "vintage", granuleuse.

 

Ci-dessous, une photo tirée du film Gone Girl de David Fincher, un film qui nous inspire par sa colorimétrie.

alt

 

 

Pour l'interlude.

 

Le court métrage se déroulera en intérieur. Pour créer l'univers de Maître Ping, nous allons tourner dans une salle complètement vide (Un gymnase) que nous éclairerons à la bougie pour rendre le lieu plus mystique, notre principale source d'inspiration pour cette séquence étant les films d'art martiaux qui ont marqués notre enfance (Bruce lee et les premiers Jackie Chan) et les réalisateurs découverts plus tard comme Tsui Hark et Liu Chia-liang pour citer des références.

 

Le Film de Kung Fu des années 70-80 nous inspire par ses chorégraphies saccadées et ses personnages atypiques. 

alt

Ci-dessus, La 36ème Chambre de Shaolin, de Liu Chia-liang.

 

 

 

 

alt

 

 

 

Hugo Batifoulier-Vicchio Formé à Aix en provence, Hugo est un acteur polyvalent, dernièrement interprète déjanté pour Valère Novarina dans l'Espace Furieux, Hugo jouera un homme en proie au doute en interprétant Olmo.

                               alt

 

 

Massimiliano Liberti : Metteur en scène talentueux basant son théâtre sur l'univers de Lewis Caroll, Massimiliano fut séduit par le projet et son histoire. Il passera cette fois ci devant la caméra pour interpréter le rôle de Maître Ping.

 

alt

 

 

 

Franck DaumasActeur et Musicien, Franck est un touche à tout. Très inspiré par la série Peaky Blinders, nous avons adoré la nervosité qu'il pouvait dégager pendant les auditions. Il interprétera le bras droit de Maître Ping.

 

alt

 

 

Le tournage aura lieu à Dieppe, du 28 au 29 avril 2018

 

À quoi servira la collecte

Pour réaliser ce clip nous avons besoin d'une certaine somme, c'est vrai. 

 

L'équipe technique (Image, réalisation) et les acteurs principaux collaborant ensemble depuis longtemps, nous avons pris le parti de ne pas nous rémunérer au profit de ce projet qui nous tient à coeur.

 

Le clip se tournant en Normandie le temps d'un Week-end courant Avril, nous avons besoin de vous pour :

 

La location du matériel : 1200 €

(Image et lumière)

 

La location d'un camion : 550 €

(Un poids lourd pour le week end, en comptant le rendu avec le plein).

 

Défraiement des acteurs et des figurants : 650 €

 

Défraiement du Driver : 300 €

(Pour amener nos acteurs matin et soir entre Dieppe et le Sud de Paris)

 

Défraiement de l'ingé son : 300 €

(Ce prix représente le défraiement matériel du technicien : Perche/ Micro HF + Trajet)

 

Défraiement de la maquilleuse (ou du maquilleur) : 250 €

(Cette somme représente également le défraiement du matériel + le trajet)

 

Régie : 500 €

(Il faut contenter presque 30 personnes sur le tournage)

 

Loger l'équipe : 600 €

(Formule 1 pour 16 personnes)

 

Post-production : 150 €

(Notre monteur va se charger aussi de l'étalonnage, nous aimerions lui donner plus de moyens en accédant à une véritable station d'étalonnage).

 

Imprévus : 470 €

 

Commission KissKissBankBank : 398 €

(8% sur la collecte)

 

Total : 5368 €

 

 

Il s'agit là donc de défraiement (et non d'un salaire) pour mettre à l'aise les personnes qui ont acceptées de travailler bénévolement avec nous.  

 

 

Si nous arrivons à dépasser la collecte, nous pourrions :

 

1. Payer nos figurants en plus du défraiement,

 

2. Embaucher un mixeur son pour parfaire notre projet,

 

3. S'inscrire dans des festivals.

 

 

 

 

Je percevrais l'intégralité de la collecte pour gérer le projet.

 

 

 

On vous remercie de nous avoir lu, merci à ceux et celles qui prendront le temps de nous aider financièrement ou qui partageront cette page. 

 

On vous embrasse sans haine, seulement avec passion. 

 

Strazullo Enzo

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 € et plus

  • Contributeurs : 15
  • Livraison Juin 2018

Pour 15 € et plus

  • Contributeurs : 24
  • Livraison Juin 2018

Pour 25 € et plus

  • Contributeurs : 14
  • Livraison Juin 2018

Pour 40 € et plus

  • Contributeurs : 12
  • Livraison Juin 2018

Pour 60 € et plus

  • Contributeurs : 3
  • Disponibilité : 5/8
  • Livraison Juin 2018

Pour 80 € et plus

  • Contributeurs : 7
  • Disponibilité : 1/8
  • Livraison Juin 2018

Pour 150 € et plus

  • Contributeurs : 4
  • Disponibilité : 4/8
  • Livraison Juin 2018

Pour 300 € et plus

  • Disponibilité : 8/8
  • Livraison Juillet 2018

Pour 1 000 € et plus

  • Disponibilité : 2/2
  • Livraison Juillet 2018

Faire un don

Je donne ce que je veux