Aidez nous à financer "Une Charogne" le 1er film, inspiré par les mots de Baudelaire, qui réunit Beatrice Dalle & Virginie Despentes.

Large_12000-1502314765

Présentation détaillée du projet

                                                                      100%

 

C'est vraiment génial et incroyable. Nous avons atteint les 10 000 euros que nous nous étions fixés pour pouvoir tourner ce film. Il reste encore plus de deux semaines avant la fin de cette collecte. Nous pouvons atteindre les 12 000 euros voire plus.

 

Cela nous permettra de tourner le film dans de meilleurs conditions, avec un meilleur matériel. Le rêve d'une vie est enfin à porté de main grâce à la générosité et à la confiance de plus de 175 personnes qui ont contribué.

 

Continuez à relayer cette page et ce projet. Merci à ceux qui nous ont déjà tellement donné et qui continuent à nous porter pour ce projet un peu fou !!

 

 

 

 

L'histoire

 

                                       Après avoir longtemps joué avec elle

                                              Jane et Mary se retrouvent

                                       A nouveau ensemble, face à la mort

 

Couv_une_charogne-1497977789

 

«Et nous étions là, tous les deux, comme fascinés. »

 

Nous avons tous vécu ces moments là, forts et inoubliables. Des moments uniques qui soudent, qui relient. Mary, Jane. Jane, Mary. Presque une histoire de famille. Une amitié qui survit à travers le temps. A travers les âges. On en rêve tous. A l'adolescence, on se jure de grandes choses, pour la vie, pour l'amitié. Et puis on se cogne à la réalité.

 

15 ans plus tard, un soir on se retrouve.

 

Par pudeur, pudeur des sentiments, on s'inspire des mots des autres. Ceux de Burroughs, Nick Tosches ou Boulgakov. A Baudelaire sa Charogne et son détachement du matériel, de la vie terrestre... Les mots des autres pour faire passer ses sentiments, ses remords, ses regrets.

 

 

« Tu te souviens de ce que l’on a vu un matin… »

 

Deux personnages, une maison, une charogne. Une unité de temps. Tout se fige, concentré sur un instant. Comme une parenthèse qui à peine ouverte va se refermer. Jane et Mary. Leur retrouvaille. Fragile. Presque inexistante. Quelques minutes cruciales de leur vie. L’intensité de ces retrouvailles est celle que que nous espérons tous connaître un jour.

 

Et tu m’as dit… Un jour nous serons semblable à cette ordure …"

 

Deux personnages, deux caractères. La drogue, les souvenirs, la violence des sentiments, de la vie. Tout cela n’aurait pu exister sans la rencontre avec ces deux comédiennes. Béatrice Dalle & Virginie Despentes. Un couple aussi évident qu'émouvant.

 

Béatrice Dalle s'est imposée très vite. Elle est Mary. Elle l'incarne dans tous les sens du terme. Son passé et celui de Mary se confondent le temps d'un film. Béatrice Dalle fait de Mary une évidence. Face à elle son amie dans la vie, sa sœur comme elle l'appelle. Virginie Despentes permet à ce couple de fiction d'exister. Sans poser de condition. Ne reste qu'à leur offrir ces mots, cette histoire, ces images qu'enfin puisse naître le film.

 

Une Charogne se passe la nuit, l'unique source de lumière c'est le feu qu'entretient Jane avec ses meubles, ses livres, ses souvenirs. Les ombres dansent sur les visages de Jane et de Mary. Une danse des ombres, des clairs obscurs, des reflets. Chaque regard, chaque silence comptent, pèsent. C'est pour cela que chaque plan prend le temps d'exister. Que chaque plan prend la mesure des deux personnages, l'intensité des deux actrices.

 

"Et ce monde rendait une étrange musique"

 

Pour la musique Butch McKoy va suivre un schéma qui accompagne le changement d'atmosphère à travers un même thème aux arrangements radicalement différents. Une musique plutôt lourde, sourde, rock au début, qui accompagne Mary jusqu'à chez Jane et la première fois qu'elle la revoit. Puis peu à peu la musique s'adoucit pour finir douce, acoustique. Guitare, piano, violon.

 

Au son le craquement du feu de bois, les respirations, les pages que l'on déchire... chacun de ces sons ne doit pas envahir l'espace, mais exister au milieu d'un dialogue dense, intense et servir de ponctuation. Un point, une virgule, une respiration, la fin d'une phrase pour nous laisser à la toute fin, pendant le générique, sans voix.

 

Finir en silence, dans le film et on l'espère dans la salle.

 

L'équipe

 

Y a t'il vraiment besoin de présenter Béatrice & Virginie. Si l'une à joué dans un film réalisé par l'autre, si elles se retrouvent fin juin pour la première fois sur scène pour lire des textes de Pasolini, c'est la première fois qu'elles joueront ensemble dans un film !

 

 

Béatrice Dalle

37°2 le matin - Night on Earth - Trouble Everyday - Clean - Bye Bye Blondie

Lucrèce Borgia...

 

Lucrece_borgia_chateauvallon_10recadr_e-1497869046

 

 

Virginie Despentes

Baise moi - Les jolies choses  - Bye Bye Blondie - King Kong Théorie - Vernon Subutex...

 

Vd_2-1497874587 Aa000101-1497869160

 

 

Renaud de Foville - Réalisateur

 

Créateur du site le Cargo!

 

Renaud a réalisé des dizaines de clips, documentaires, concerts et des centaines de sessions acoustiques pour le site le Cargo! et pour des artistes aussi différents que Josh T. Pearson, Lotfi Bouchnak, L'Enfance Rouge, Lydia Lunch, Beak, Titi Robin, Zone Libre etc...

 

Il a rencontré Béatrice Dalle sur le tournage du clip My King qu'il a réalisé pour Butch MCKoy qui va composer la musique de Une Charogne. Il a aussi filmé les coulisses de Lucrèce Borgia mis en scène par David Bobée, avec Béatrice Dalle.

 

 

 

Il a filmé une lecture de Virginie Despentes avec le groupe Zëro autour de Louis Calaferte.

 

 

 

C'est après ces rencontres marquantes que Renaud a proposé à Béatrice & Virginie de jouer dans Une Charogne.

 

Différence Films - Les producteurs

 

Producteurs de nombreux courts-métrages, documentaires et longs métrages depuis une quinzaine d'année, Différence Films a été présent dès le début de l'aventure Une Charogne, qui a connu de nombreux rebondissements.

 

Différence Films a travaillé avec des artistes aussi différents que Olivier Dahan, Bernard Werber, Julie Gali ou encore Jacques Malaterre. Jean-Marc & Francis, les deux producteurs de Différence films, ont totalement compris et assimilé l'univers très spécifique de Une Charogne et sont donc les partenaires idéaux pour aller jusqu'au bout de cette aventure.

À quoi servira la collecte ?

Matériel Technique : 3500 €

Décors, maquillage et Costumes : 500 €

Régie : 2000 €

Post production : 2000 €

Enregistrement musique : 500 €

Frais KKBB & contribution : 1500 €

 

Et si on dépasse l'objectif principal ?

 

10 000 €

Grâce à vous on fait le film.

 

Plus de 10 000 €

On peut vraiment mettre le paquet sur la technique et la post-production. Et travailler avec le matériel et les conditions dont nous rêvons !

 

Plus de 15 000 €

On peut commencer à payer l'équipe du film car sur un court métrage tout le monde ou presque est bénévole mais nous pouvons aussi mettre le paquet sur la distribution du film.

 

Différence Films en tant que producteur du film percevra l’intégralité de la collecte

 

Nous espérons sortir le film pour le premier trimestre 2018. Toutes les contributions seront donc autour de la sortie du film et nous vous contacterons pour vous envoyer et organiser les différentes contributions.

Thumb_kkbb
Renaudcargo

Créateur du webzine le cargo, réalisateur de centaines de sessions acoustiques, de concerts, de clips, de documentaires. Renaud a déjà suivi en tournée, en coulisses, sur scène ou en studio des artistes tel que Josh T. Pearson, Virginie Despentes, Versari, Tue Loup, Dominique A, Experience, Béatrice Dalle, Programme, Zone Libre, L'Enfance Rouge, Lydia... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_simstefek-1426692479
un beau projet en vue :)
Thumb_default
dernière ligne droite!
Thumb_default
Grosses bises à tous, ENJOY !!!