Participez au financement de toilettes sèches pour donner aux élèves de l'école d'ORA, au sein de l'orphelinat CEHBED, un environnement sain

Large_capture_d__cran_2017-06-09___10.40.45-1497005186-1497005218

Présentation détaillée du projet

Marika et Jérémy, tous deux diplômés d'un master en gestion de projet de développement de l'université Paris XII, sont partis ensemble en fin de master en 2012 au Togo, pour conceptualiser un projet de développement intégré en faveur d'une communauté démunie. Ils ont opté pour un orphelinat, qu'ils ont découvert en sillonnant le pays, afin d'y construire des activités génératrices de revenus : une bergerie, un potager agro-écologoqiue, et une école. Le but de ces activités est d'atteindre un autofinancement du centre et une auto-alimentation notamment grâce aux légumes ! En effet, ORA n'est pas pour l'assistanat, mais souhaite accompagner le développement de communautés pour les aider à atteindre une auto-suffisance. 

Le projet a été finalisé en 2013, et a trouvé ses premiers financements en 2016 ... Jérémy et Marika ont donc débuté les travaux ! Jérémy est désormais responsable du potager et de la bergerie sur le terrain, et Marika de l'école... Chacun son job !

 

Fullsizerender-3-1497001114

 

L'école d'ORA a donc ouvert ses portes en 2016, au sein de l'orphelinat CEHBED ! Elle  accueille aujourd'hui 232 élèves allant de la maternelle au collège. L'école a pour but de scolariser gratuitement les orphelins du centre et d'offrir une éducation ludique et de qualité aux enfants des alentours, à moindre coût. Malheureusement, l'école ne dispose toujours pas de toilettes en raison d'un litige avec l'entrepreneur local. 

 

Ecole3-1496419812

 

Nous optons pour des toilettes sèches, afin d'une part de limiter la consommation en eau, denrée rare au Togo, tout en limitant la pollution des nappes phréatiques et des cours d'eau. De plus, les déchets des fosses sèches seront recyclés en tant qu'engrais et fertilisants pour le potager agro-écologique du centre, créé également par l'association ORA.

 

Copie-les-latrines-ecosan-1497001982

 

Le montant de la collecte demandé correspond au montant du devis proposé par un entrepreneur spécialisé (2.114.464 F CFA = 3.225 € ).

Dans le cas où la collecte dépasse les 3.225 €, nous savons dores et déjà comment les utiliser : achat de bidons et de sacs pour stocker les déchets (urines et fécès) avant leur revalorisation sur le potager, achat de tableaux noirs et de ventilateurs pour les salles de classe, achat de matériels pédagogiques pour les professeurs. 

 

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés sur cette plateforme seront reversés sur le compte français de l'association ORA, puis transférés sur le compte togolais d'ORA, afin de payer directement l'entrepreneur, en trois temps (avance de démarrage, acompte de mi projet, solde à la réception des travaux).  La collecte permettra de financer la construction de 4 toilettes ECOSAN (écologique sanitaire) à double fosses, soit deux pour les filles, et deux pour les garçons. 

Une latrine ECOSAN est en réalité des toilettes sèches avec une assise avec séparation des déchets (urine et fèces), et une fosse récupérant les fèces avec une plaque chauffante pour l'hygiénisation de la matière, afin de la réutiliser à des fins agricoles. Des bidons d'urine permettront la récolte de ces dernières.

Les 3.225 € demandés correspondent au devis ci-dessous, proposé par un entrepreneur togolais. 

 

Capture_d__cran_2017-06-02___16.28.27-1496420982

Capture_d__cran_2017-06-02___16.28.36-1496421002

 

 

Thumb_logo_ora1-1496418845
ORA

Organisons des Récoltes pour l’Afrique est une association française créée en 2009, et implantée au Togo depuis 2012, dans le cadre de la réalisation d’un projet de développement intégré. C’est en 2009, suite à un premier voyage au Togo au sein d’une association togolaise à la gestion décevante, que Marie-Caroline POURCHET a... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Cette fois c'est la bonne. Et puis, professionnellement, ce serait une faute grave que ces enfants n'aient pas de toilettes !