Vrac et Consignes

Redonner du sens à notre consommation !

Visuel du projet Vrac et Consignes
Échoué
1
Contributeur
25/08/2021
Date de fin
2 €
Sur 5 000 €
1 %
Zéro
déchet
Développement
local
Fabrication
française

Vrac et Consignes

a Le projet en 2 mots : REDONNER DU SENS DANS NOTRE MODE DE CONSOMMATION Transformer l'essai en permettant a un magasin pilote qui rencontre un bon accueil de se dimensionner à la bonne mesure et ainsi lutter contre la délocalisation et la pollution. Aujourd'hui il faut très vite changer nos habitudes. Vrac et consignes propose d'y parvenir au quotidien en modifiant notre façon de consommer. Soutenir les artisans et producteurs locaux, informer le grand public sur les aides, les bons gestes à avoir, l'entraide, l'économie circulaire. Réapprendre la saisonnalité, découvrir l'agriculture raisonnée. Réduire nos déchets. Réintroduire la consigne. Pour promouvoir et développer un autre mode de consommation, Vrac & Consignes a besoin de vous ! De votre soutien financier mais aussi de votre réseau. Partagez ce projet au plus grand nombre, particuliers & professionnels. Ensemble pour faire bouger les lignes ! a A l'origine du projet c'est une jeune femme, marion 41 ans, mariée et mère de 3 enfants en bas âge. Arès des soucis de santé et des soucis d'ordre professionnel comme beaucoup elle en ressort plus forte. Dynamique, décidée et résiliente, elle lance le projet de Vrac & Consignes sur la fin du premier confinement, suite à la diffusion de reportages sur la nature reprenant rapidement ses droits et son développement initial. Ce sont les vidéos sur Venise, sur les baleines revenant dans la rade de Marseille, les zoos, les places habituellement bondées de monde rendues aux animaux en liberté, qui furent à l'origine d'un déclic. Tout n'est alors pas perdu ! Ajouté au catcalysme de la Covid 19 sur les emplois, le projet d'un commerce lié à la réduction des déchets et au retour de l'emploi en France est lancé. a Le magasin "pilote" a ouvert en mars 2021. C'est une réussite ! Seulement 5 mois que le concept est lancé. Les clients furent au rendez-vous à l'ouverture, les fidèles déjà là au fil du temps. Un vrai intérêt pour le vrac et ce nouveau mode de consommation. De la curiosité, de l'intérêt, de l'envie. a Près de 1 300 abonnés à la page Facebook du commerce, déjà pour cela merci. https://www.facebook.com/VracetConsignes Si le projet demande votre soutien aujourd'hui c'est parce qu'il me faut de la trésorerie pour continuer en attendant que le magasin se fasse connaître plus largement. Mais aussi parce que devant la demande, les besoins en développement sont nombreux pour continuer d'exister tout simplement. Dans un premier temps il faut : SE DIVERSIFIER : acheter plus de silos et de bacs pour proposer plus de produits vrac, être un point de rencontre grâce à la mise en place d'un relais colis, intégrer un rayon frais et boulangerie avec plus de produits artisanaux DEVENIR MOBILE : investir dans des contenants consignés pour proposer la livraison à domicile et le Click & Collect afin d'aller vers le plus grand nombre, personnes à mobilité réduite ou personnes isolées. Dans un second temps (le temps de trouver des investisseurs en la matière) je projette DE DEMENAGER. Aujourd'hui je sais que les places de parking sont incontournables pour se maintenir. Celles prévues dans le bail ne sont pas respectées, il faut donc déménager. Déménager dans un magasin à une juste échelle (300m2 contre 100 aujourd'hui) pour avoir assez mais pas trop de choix non plus afin de maîtriser son budget et son impact environnemental. D'INFORMER via des ateliers pour enfants & adultes sur la permaculture, la biodiversité, le compostage, la réduction des déchets, l'économie circulaire, la cuisine (pour se réapproprier les produits de saisons), faire se rencontrer les artisans / producteurs locaux et les consom'acteurs DE PROPOSER de l'économie circulaire via un tableau d'annonces pour de la mise à disposition de mobilier, d'électroménager, d'outils. Proposer aussi un service de "prêt" d'outils notemment pour le gros outillage de jardin dont on se sert peu souvent. Créer ainsi du lien et des économies pour chacun. Pour la ville et la planète aussi avec une déchetterie moins encombrée ! Aujourd'hui il faut VOTRE ENGAGEMENT pour TRANSFORMER L'ESSAI ! Sans un apport financier qui permette de développer le magasin "pilote" en un commerce à la bonne échelle et donc de déménager sur un local avec un grand parking, le projet est voué à la fermeture à moyen terme. L'intérêt des habitants est là, au delà de la ville en elle-même, les villages alentours sont également motivés pour venir à cette consommation vrac et revoir ainsi leur mode de consommation. Le local répondant aux attentes a été identifié sur la commune. C'est un local neuf : a a Il faut grandir vite pour répondre à la demande ! Ce local répond à tous les besoins et à toutes les attentes pour développer la vente en vrac, la vente de produits locaux, la diversification. Retrouvez du sens dans notre mode de consommation ! J'ai besoin de vous et de votre soutien financier pour embaucher, se développer et continuer à tenir tête à la grande distribution, à la perte des emplois dans notre pays et encore plus dans nos campagnes. J'ai besoin de votre participation financière pour développer la consommation vrac sur la région PACA, accompagner les habitants sur la réduction des déchets de chaque foyer et limiter ainsi l'impact environnemental dans notre région.

À quoi servira la collecte

Les fonds reçus ici seront investis pour ce premier palier de 5 000 euros : Investir dans des silos, bacs et pelles supplémentaires (2 000 euros), Faire rentrer + de produits et artisans locaux en rayon ( 3 000 euros, notre magasin pratiquant très majoritairement l'achat direct auprès des fournisseurs et non le dépôt-vente). Dans les paliers suivants si le premier est une réussite : Embaucher 1 apprentis en plus des emplois prévus aujourd'hui : 5 100 euros (frais d'avance de 6 mois de salaire), Acheter des contenants consignés pour la vente en ligne : 3 000 euros (à des entreprises qui produisent en France), Investir dans du materiel froid neuf pour remplacer celui d'occasion : 6 900 euros (2 vitrines verticales et 1 horizontale).

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux