Nous avons besoin de vous pour financer "YOMA" notre film de fin d'étude de la HELB, section cinématographie, réalisé par Leka.

Large_17078705_10212256128661170_3974818_n-1488446635-1488446856

Présentation détaillée du projet

 

"YOMA" par Leka.

 

YOMA est notre film de fin d'études, il est produit par A.P.A.C.H. asbl et soutenu par la fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que la SABAM. 

Voici la page facebook du projet: https://www.facebook.com/YOMA-227386057667655/?fref=ts

 

Synopsis

Yoma est un jeune réfugié. Un matin, la police arrive dans son camp et enferme son père dans un centre fermé. Pour l'en sortir, Yoma va tenter de se procurer des faux papiers. Entre bonnes et mauvaises rencontres, YOMA est un regard sur notre société au travers des yeux d'un enfant réfugié politique.

 

Imagekisskiss-1487688725

 

Idée et Rencontre

 

L'idée de YOMA est née de la rencontre cet été avec Liouri. Un jeune syrien de 13 ans faisant la manche le long des voitures arrêtées à un feu rouge. L'envie d'en connaitre plus sur ce jeune garçon nous (Leka, réalisateur et Simon, co-scénariste et assistant réalisateur) a poussé à nous arrêter pour échanger avec lui. Il nous a dit vivre avec ses parents en bord de ville, nous a confié être en Belgique depuis trois mois, et ne vouloir qu'une chose ; pouvoir rentrer chez lui. Le problème étant qu’il n’en a pas la possibilité pour des raisons vitales. Si des gens prennent la lourde décision de partir de chez eux, de laisser leur terre ancestrale, leur mode de vie, leur culture c'est qu'ils n'ont pas le choix. Comment un gouvernement peut-il refuser l'asile politique ? 

YOMA a pour volonté de donner la possibilité à chacun d'entre nous de se poser des questions. Que faisons-nous face à cette FORCE qu'est l'immigration ? Pouvons-nous dire « il y'en a marre » alors qu'on vit de la même façon qu’avant ? Quelle souffrance engendre la séparation forcée d'un individu avec le reste de sa famille ?

 

 

 

Références et Inspirations

 

YOMA est un film social sans en utiliser les codes. Ce n'est pas un film larmoyant où on pleure sur la condition de Yoma. Le film nous place très souvent dans son point de vue, on découvre les choses en même temps que lui, la caméra est souvent à l'épaule, dans son point de vue. Mais aussi dans des valeurs plus fixe, plus large, plus contemplatives ou Yoma évolue près de la Sambre à Charleroi devant des grands entrepôt industriels.

 

1-1487679109

 

 

2-1487679137

 

The selfish Giant de Clio Barnard (2013)

 

Narrativement, le film s'installe dans une idée de néo-réalisme italien.

 

 

4_2_-1487679570

 

Comme Le Voleur de Bicyclette de De Sica, l'Homme trouve du travail mais il a besoin d'un vélo. Il se le fait voler, il a donc besoin de le récupérer pour pouvoir travailler. Dans YOMA, Il se fait enlever son père, il a besoin de trouver 500 euros pour le sauver.

 

YOMA est un film d’errance. 

 

5_2_-1487679659

 

Traité plutôt dans le style de La Haine de Mathieu Kassovitz.

La caméra est fantomatique, elle place le spectateur comme observateur de la situation. Il est tout autant perdu que le personnage, il découvre ses chemins en même temps que lui.

 

Quelques images prisent lors de repérages...

 

Donnant un petit avant gout...

 

Image_kisskiss2-1487689076

 

1v2-1487680735

 

1-1487680927

 

 

La belle équipe du projet "YOMA"

 

Réalisateur et Scénariste: Leka

Directrice de production: Laure-Anne Taymans

1er assistant à la réalisation et co-scénariste: Simon Georis

2ème assistante à la réalisation: Lucie Taquin

 

Directeur de la photographie: Marouane Mazid

Cadreur: Raphaël Onan

1ère assistante caméra: Maylis Smeraldy

Chef électro: Mael Fertin-Jung

Chef machino: Nicolas Baquet

 

Ingénieur son: Nicolas Deschamps

Perchman: Robin De Carvalho Coomans

 

Montage: Pauline Whatelet

 

Chef décoratrice: Pauline Wathelet

Assistante Décoratrice: Laure de Martelaere

Constructeur: Ladys Oliveira Silva

 

Régisseur général: Florent Mola

Régisseur adjoint: Axel De Leo

 

Scripte: Marie Binet

 

Maquilleuse: Audrey Monge

 

Étalonnage: Marouane Mazid

Mixeur: Amaury Auguste

 

Data Manager: Michael Berger

 

Machino: Coraline Straetmans

Machino: Diana Vos

 

Electro: Maxime Dambly

Electro: Camille De Patoul

Electro: Benoit Dericke

 

Équipe de renforts machino/electro: 

Adrien Léonard

Léo Robeet

Camille Caroli

Léo Nguyen

À quoi servira la collecte ?

 

YOMA est en grande partie financé par les Ateliers A.P.A.C.H et également aidé par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel ainsi que la SABAM.

 

Malheureusement, notre budget actuel ne nous permet pas d'atteindre au mieux nos objectifs.

 

Pour pouvoir y arriver, nous aurions besoin d'un minimum de 3500 euros!  

 

Si nous arrivons à atteindre notre objectif, cette somme sera répartie de cette manière :  

 

- Frais d'intendance et de logement à Charleroi: 1000€

- Location de matériel d’éclairage : 1000€

- Location d'équipement pour l’image: 1000€

- Location d’un camion pour le transport du matériel : 220€  

- 5% pour kisskissbankbank et 3% de frais bancaires: 280€

Thumb_laure-anne2-1487684841
Laure-Anne Taymans

Je suis Laure-Anne Taymans et je suis étudiante en 3 ème année en directrion de production à la HELB-cinématographie. Je travaille actuellement en tant que directrice de production sur le film "YOMA" de Leka. L'équipe du film est composée d'étudiant ou anciens étudiants passionnés de cinéma, qui mettront tout en oeuvre pour rendre ce projet beau et grand!

Derniers commentaires

Thumb_default
Plein succès avec votre travail !
Thumb_default
Un vrai plaisir de ce mini coup de pouce pour la réalisation de votre projet et grobètch spécial à la chef décoratrice ;-) !
Thumb_default
On te souhaite bon courage pour que ton projet se réalise Pépé et Mémé