AGE

Contrairement à ce que laisserait supposer le nom de l'association – Association guyanaise d'édition – ses objectifs et activités dépassent de loin la simple volonté de favoriser l'édition d'ouvrages littéraires. En réalité, ses actions la feraient plutôt apparaître comme une association d'éducation populaire dans les domaines spécifiques de la littérature et de l'art. « Éduquer, populariser », sont les maîtres mots qui définissent sa politique. Créée en 1995, l'A.G.E s'est manifestée dès 1996 et 1997 par la publication d'ouvrages (théâtre, poésie), en partenariat avec les Editions Ibis Rouge, qu'elle a par ailleurs aidées à mettre en place et leur a permis d'être présentes dans certaines manifestations littéraires de la Caraïbe. En 2005, l'association sera restructurée. Dans la foulée, ses orientations seront élargies. Désormais, l'A.G.E se donne un champ d'action beaucoup plus dynamique.  Elle organise des manifestations autour de la littérature (ex : soirées poétiques et musicales)  Elle participe activement à des manifestations littéraires diverses (Salon du Livre de Cayenne, Rentrées littéraires, promotion et vente d'ouvrages de littérature guyanaise et autre lors de foires et manifestations publiques dans le département).  Elle réalise avec le photographe Mirto Linguet l'exposition Alchimie Project, laquelle a été retenue pour être présentée à Paris dans le cadre de l'Année des Outre-mers  Elle établit des liens avec des établissements scolaires, de l'Ouest notamment, et de l'Ile de Cayenne depuis deux ans. Son ambition étant d'éveiller l'intérêt des jeunes pour la littérature d'une manière générale et les écrivains guyanais en particulier. Cette démarche s'est concrétisée par la session d'ouvrages aux CDI et principalement par la création d'ateliers théâtres dans divers établissements scolaires à travers la préparation et la représentation d'œuvres dramatiques. Dans ce cadre, pour cette année scolaire et la prochaine, un projet académique intitulé Sinaldo a été élaboré avec deux lycées et un collège. Il s'agit d'une fresque théâtrale qui sera jouée à Cayenne, dans différentes communes de la Guyane, et chez nos voisins du Suriname et du Brésil pendant les vacances scolaires, puisqu'il s'agit d'accroître les échanges culturels au niveau de la Région conformément à la politique de coopération culturelle officielle. Ce redéploiement de l'association à partir de 2005 s'appuie sur le constat suivant : les œuvres intellectuelles sont d'une manière générale minorées dans notre société et la littérature, plus précisément, est traitée avec un certain dédain. On pourrait même parler de « vide littéraire » - à l'extrême – pour caractériser la situation actuelle (très peu de bibliothèques, aucune véritable émission autour de la littérature dans les médias audiovisuels, pas de rubrique littéraire dans les médias écrits, pas de clubs, de cercles de lectures...) La réflexion sur ce constat a amené la prise de conscience de l'existence d'un patrimoine littéraire et intellectuel de Guyane qu'il convient de mettre en valeur, de faire connaître aux différentes générations, de promouvoir et d'enrichir par tous les moyens possibles.