Caroline Pochon, La rue du Mont Cenis