Anaïs Monier

>>> Les auteurs <<< > Anaïs Monier Agée de 32 ans, Anaïs découvre le théâtre à l’âge de 10 ans. Elle suit le parcours complet du conservatoire d’art dramatique qui se clôt sur un premier prix aux inter-conservatoires des Hauts de Seine. Son cœur balance entre la scène et la peinture, avec l’idée de devenir scénographe, elle fait ses études aux Beaux-Arts de Paris. Mais les planches la rappellent bien vite et elle va se former chez Simon puis chez Florent. Après avoir travaillé avec Steeve Kalfa aux Ateliers de l’Ouest elle joue dans plusieurs pièces principalement comiques. On a pu la voir dans Une fois dans la vie de Giovanni Clementi, Barbe bleue, espoir des femmes de Dea Loher, Les aventures de Chantal Bibi de Julie Abecassis, Un apéro presque parfait de Jérémy Wulck ou encore en 2013 dans Complètement Givré(es) de Leslie Bévillard. En parallèle, Anaïs met en scène et donne des cours de théâtre à des amateurs de 6 à 66 ans. Elle saute le pas de l’écriture lors de sa rencontre avec Pauline. > Pauline L’Hour Agée de 29 ans, Pauline est une passionnée de comédie au théâtre comme au cinéma. Elle fait ses études Nantes où son esprit créatif l’amène à obtenir un diplôme en design produit, design graphique et design de l’habitat à l’école Pivaut. Elle travaille comme styliste pour de prestigieuses marques comme Lolita Lempicka, John Galiano, Lenôtre ou Louis Vuitton…Son univers est très féminin et ses créations pleines de fantaisies. Elle a aujourd’hui montée son entreprise et crée des objets promotionnels sur mesure pour des parfumeurs et marques de cosmétiques. Mais son goût de la comédie est intact et elle se lance dans l’aventure dramatique en 2011 lorsqu’elle rencontre Anaïs Monier. >>> La Compagnie Apocope <<< La Compagnie Apocope est fondée en novembre 2012 par Marine de Munck. Très rapidement David Brunier devient un collaborateur indispensable. Elle compte dès le début beaucoup de comédiens (14) la plupart issus de la formation professionnelle d’Acting International (direction Robert Cordier, Paris). C’est avant tout une compagnie d’actions et il y a toujours au moins un de ses projets sur les planches. Vous avez pu voir « Les Disjonctés » (BO Saint Martin et théâtre des Blancs Manteaux) spectacle de one man écrits et interprétés par 10 comédiens. En parallèle, se monte « Et si on parlait mariage » deux pièces courtes de Georges Feydeau qui se joue à Paris toutes les semaines depuis juin 2012 (théâtre des Blancs Manteaux, Comédie Saint Michel, Passage vers les Étoiles). En mars 2014, c’est la création de « Jeu, set et match au bureau ». Cette comédie loufoque écrite par deux jeunes femmes (Anaïs Monier et Pauline L’Hour) vient enrichir la compagnie (Festival du Printemps de la création, ABC théâtre). Nous sommes actuellement en répétition, toujours dans le but de nous enrichir dans la diversité avec une comédie romantique, « D’amour et d’eau rêche » écrite par Miguel Angelo Canhela. L’aventure continue en juillet, puisqu’Apocope sera présente au Festival OFF d’Avignon avec « Et si on parlait mariage » (théâtre des Barriques à 13h) et « Jeu, set et match au bureau » (Paradise Pelouse à 14h20). La compagnie Apocope est continuellement en recherche, en mouvance, sans jamais perdre de vu la qualité des projets et offrir aux comédiens le bonheur d’être sur les plateaux de Paris et province (tournée à Perpignan en novembre). >>> Les comédiens <<< Anais Monier, Elizabeth Craig, Bérénice Olivares, David Brunier