Anaïs Vaillant

France

Née en 1981 dans la région de Nice dans une famille déracinée, j'ai développé mon regard ethnographique sur les cultures régionales, les musiques traditionnelles, et le carnaval. Je travaille actuellement comme anthropologue avec plusieurs structures (musées, parcs naturels, associations), et fait partie de divers collectifs en lien avec le patrimoine, la musique et le carnaval (Clair de Terre, Patrimoine et Créations, CACA). J'ai rencontré Alexandra Tesorini dans le cours d'option cinéma audiovisuel en classe de Seconde. Nous aimons travailler ensemble et partager des expériences de voyage et d'écriture. Tamara Vignati, plasticienne, est une artiste qui a orienté mes recherches anthropologiques sur la voie de l'expression artistique. Je continue de développer les expériences de médiatisation du savoir socio-anthropologique au sein de l'association Terrain à Déminer (TàD) depuis une dizaine d'années. Je finis actuellement mon doctorat à l'Université d'Aix-Marseille sur les batucadas en France, et continue de jouer des percussions (brésiliennes ou autres) dans un groupe professionnel appelé Grail'Oli dans la région de Montpellier. Je suis particulièrement attentive aux expressions carnavalesques en France, au Brésil et sur tous les territoires que je rencontre. Nata nel 1981 nella regione di Nizza, in una famiglia sradicata, ho sviluppato il mio sguardo etnografico sulle culture regionali, le musiche tradizionali, e il carnevale. Attualmente lavoro come antropologa in diverse strutture (musei, parchi, associazioni), e faccio parte di diversi  collettivi in relazione con il patrimonio, la musica e il carnevale (Clair de Terre, Patrimoine et Créations, CACA). Ho incontrato Alexandra Tesorini nel corso  audiovisivi e cinema in classe II. Ci piace lavorare insieme e condividere le esperienze di viaggio e di scrittura. Tamara Vignati,  è un artista che ha orientato le mie ricerche antropologiche sulla via dell'espressione artistica. Continuo a sviluppare le esperienze di mediazione del sapere  socio-antropologico all'interno dell'associazione  Terrain à Déminer (TàD) da una decina d'anni. Attualmente sto finendo il mio dottorato di ricerca presso l'Università di Aix-Marseille, con una tesi sulle batucadas in Francia, e continuo a suonare le percussioni (brasiliane o altre) in un gruppo chiamato Grail'Oli nella regione di Montpellier. Sono particolarmente attenta alle espressioni del carnevale in Francia, in Brasile e in tutti i territori che incontro.