Antoine

Né en france en1980, Antoine est initié a l’age de 13 ans aux techniques du dessin et de la peinture par sa grande tante qui le prends comme éleve durant 3 ans: sa passion pour l’art est enracinée mais elle se confronte avec violence au monde ouvrier lorsqu’il entre en apprentissage a 17 ans, en peinture carrosserie: sa révolte et sa désobéissance civile ne le quitteront plus. Il reprend ses études pour intégrer les Beaux-Arts qui le décoivent par l’institutionnalisation de la création. Allité pendant un mois suite a un grave accident il réapprend a marcher, sa vie prend un nouveau départ. Il découvre le vitrail, travaille dans les églises mais son impatience le brule, il voit plus noble: commence alors une période d’errance et débarque ainsi pieds-nus chez la famille de France qui l’héberge un an, contre de menus travaux. C’est a coté de leur village qu’ il effectue son premier stage de verre soufflé, chez Allain Guillot et fils, la magie opere et c’est la révélation. Il se formera a Montréal d’abord par des cours de fin de semaine; Puis a Nancy, en formation longue, il rencontrera Jérémy Wintrebert qu’il assistera pendant 4 ans; A Venise, il est confronté a cette tradition séculaire ; A Tokyo il apprend la noblesse du geste, avant de débarqué sans un sous en poche a Paris. Le soutien de Jérémy Wintrebert et sa rencontre avec Philip Baldwin et Monicca Guggisberg lui ouvriront des persepectives tant sur le plan Européen que personnel. Actuellement installé sur Nantes, ou il fait un retour aux sources, il poursuit son oeuvre en continuant d’ interroger nos «Tensions de mémoires»