Au temps pour moi

"Mais comme elle ne pourrissait pas... Blanche-Neige" d'Angélica Liddell. Ah !...Voilà ce que je vous propose. Mon association Au temps pour moi, et moi même, on se lance.Oui. C'est exactement le théâtre que nous souhaitons défendre et que nous voulons représenter. D'accord, sujet de la pièce est sensible puisqu'il est question des enfants soldats et des événements de Beslan mais aussi parce qu'il fait évidemment échos à tous les récents drames. C'est pourquoi c'est un sujet difficile à aborder. Même au théâtre. Mais ça serait dommage de pas essayer ? vous croyez pas ? La pièce s'ouvre sur un décor post-apocalyptique, une école dévastée. Douze ans après ce terrible événement, ces jeunes adultes sont encore enfermés dans cette prise d'otage, comme s'ils n'avaient jamais cessé de la revivre. Blanche-Neige et le Soldat, ce sont ces enfants, ce sont les bourreaux. Tout au long de la pièce, ces personnages effectueront un va-et-vient entre un instant figé dans l'horreur de l'événement dont ils tentent de s'échapper et la voix de ces jeunes adultes dans leur présent encore hanté. Nous interpréterons tour à tour Blanche-Neige et le Soldat.