Bielka

Montreuil, France

Après des années à chanter dans le cabaret russe "Balalaïka" à Paris, au sein de l'ensemble Marc de Loutchek, elle participe aux enregistrements de CDs qui réunissent de nombreux artistes des immigrations russes successives. Puis Bielka quitte le cabaret pour la scène. Elle donne de nombreux concerts dans des théâtres dont le Théâtre de la Renaissance en 1985, le Casino de Paris, à l'Olympia (au sein du Choeur Kazansky), l'UNESCO, et monte sur les scènes de nombreux festivals (Festival de Lorient, Brest, Douarnenez, Martigny, Montpellier...). Pour faire connaître la musique populaire russe aux enfants, Bielka et Pierre Jacquet-Prytkov montent « Ballade pour Balalaïka » qui tournera pendant quatre ans dans toute la France, au sein des Jeunesses Musicales de France. Puis, Bielka monte une création : « Partition russe » au Théâtre des Athévains à Paris. Ensuite elle créée le rôle, "Madame ROSE" dans la pièce : "les éblouissements de Monsieur Maurice", mise en scène de Claude MERLIN d'après l'oeuvre de Maurice Fourré, au Théâtre LAVOIR MODERNE PARISIEN (Mai et Juin 1998). Puis elle monte sur la scène de la Comédie Française et participe à la création musicale de la pièce de Matthias Langhoff « Lenz, Léonce et Léna ». Et enfin, elle créée son spectacle musical "La belle et le tailleur" en 2011 qui circule depuis. Parallèllement, Bielka anime des stages d'éveil de la voix, et d'initiation à la polyphonie, à partir de chants d'Europe de l'Est, russes, tsiganes, yiddish etc... Elle s'est initiée à différentes formes de chant, dont le chant indien, avec Kakoli Sengupta, le chant diphonique, avec Tran Quang Haï et Borys Cholevka, et transmet à qui le souhaite sa passion du chant traditionnel, véritable source d'énergie, d'harmonie avec les autres, thérapie de l'âme et du corps. « Si l'arbre part de ses racines, ses branches se déploient dans l'univers, et quand un oiseau vient se poser sur elles, il ne lui demande pas ses papiers d'identité... Il écoute sa chanson »