CHŒUR DE CHAMBRE DU MAINE

Douze années d’existence ont permis au Chœur de Chambre du Maine d’offrir une quarantaine de programmes, allant de la musique baroque ou romantique aux créations du XXIe siècle. Les Solistes de l’Académie sont créés en décembre 2000 au sein de l’Académie vocale de la Sarthe sous la direction de Yves Parmentier. Formé de chanteurs professionnels encadrant des jeunes en voie de professionnalisation et des amateurs d’excellent niveau, il change de nom en 2006 et devient le Chœur de Chambre du Maine qui réunit alors une trentaine de choristes. Il accueille régulièrement des artistes issus de structures vocales internationales. La qualité de ses productions permet au Chœur de Chambre du Maine d’être régulièrement invité par de prestigieuses manifestations : Folle Journée de Nantes, Festival de l’Epau, Nuits de la Mayenne, Festival des Voix en Flandre, Biennale Musicale du Bassin d’Arcachon, La Voix de Kodály à Paris… Le chœur de Chambre du Maine a en outre été choisi pour accompagner Barbara Hendricks lors de son traditionnel concert de Noël à la Cathédrale de Reims en décembre 2011. Ce rayonnement national s’accompagne d’une ouverture à l’international. C’est ainsi qu’après avoir représenté la France aux Chorégies de Marrakech en 2007, le Chœur de Chambre du Maine s’est produit à Venise en 2008, avant d’être lauréat du concours international de chant choral Seghizzi de Gorizia (Italie) la même année. Le Chœur de Chambre du Maine a en outre été invité en 2009-2010 à participer à trois festivals internationaux au Pays Basque espagnol et au festival international Contrepoints 62. Dans le cadre des Nuits de la Mayenne, il a participé aux créations des spectacles « Johannes Brahms, Clara Schumann, une amitié passionnée » avec Michel Le Royer et Brigitte Damiens en 2012 et en 2013 avec François-René Duchâble, Alain Carré et Brigitte Damiens à « Des chants pour Méduane ». Aujourd’hui, le Chœur de Chambre du Maine représente un collectif dynamique et enthousiaste, œuvrant pour un chant choral en perpétuelle évolution, tout en restant attentif à la restitution d’un répertoire ancien.