cie adada

Fondée en 2003, la Cie Adada est une structure au sein de laquelle collaborent acteurs, scénographes, constructeurs, pyrotechniciens et musiciens. Travaillant initialement dans la rue, elle tient à une tradition de l’Acteur au centre du théâtre et créé des univers où se croisent clowns et fantômes, entre Nosferatu et Tex Avery… Elle crée en 2004 « Portraits Crachés », spectacle sur les monstres de foire, puis en 2007 « Epopée, histoire du théâtre en 60 mn ». Depuis sa création, la Compagnie a proposé des ateliers de théâtre hebdomadaire pour enfants,adolescents ou adultes, à Montreuil sous Bois (93) et à Paris; travaillé en partenariat avec l’Association F.A.R. (Sevran, 93) dans le cadre de projets d’insertion linguistique, sociale et professionnelle à destination de jeunes primo-arrivants ou demandeurs d’emploi. En collaboration avec le service R.M.I de la Ville de Sevran, dans le cadre de projets de redynamisation, elle a donné des stages mêlant le théâtre, la vidéo, l’écriture et la construction (tréteaux, masques...). En janvier 2007 et en partenariat avec l’Atelier 231 elle anime des ateliers dans le cadre de classes à PAC et en 2008 elle entre en partenariat avec “la fabrique de mouvement” centre d’accueil de jour pour adolescents, à Aubervilliers (93). En 2011 et aprés 5 années de tournée du dernier spectacle, trois des membres de la Cie Adada: B. Bernard, G. Corre et F. Decoust s’interrogent sur le cloisonnement des réseaux salle / rue et décident de monter un spectacle transversal, écrit pour la salle mais qui pourra s’adapter à tout types d’espaces: scènes évidement, chapiteaux, préaux, appartements, garages... Un spectacle mobile. Pour cette nouvelle aventure, ils invitent le metteur en scène Valery Forestier, directeur de la cie du Puit Qui Parle, ayant déjà signé des mises en scène de cette veine... Tout les quatre créent donc le collectif A.A pour ce projet, et se rassemblent autour d’Harold Pinter et de Hot House.