Cie Visions Croisées

La Cie « Visions Croisées » est née en 2008 d’une envie et d’une volonté de mettre en valeur la création artistique internationale. Les figures de l’association, respectivement de nationalités française et congolaise (Brazzaville), membres actifs du milieu artistique, ont la volonté de proposer un regard qui serait le reflet des inspirations d’artistes de différents horizons, de différentes pratiques, mais réunis autour de projets communs pour l’écriture singulière d’un art contemporain. La compagnie a pour objectif de mettre en avant le travail d’artistes d’origine diverses avec comme premier point d’accord, l’engagement artistique, un engagement comme essence de création. L’implication des artistes dans le monde et dans nos sociétés contemporaines est le point de départ du débat artistique dans lequel il semble important de dire et de montrer les mouvements émergents Direction artistique, Sthyk Balossa /chorégraphe et interpréte : Il débute son parcours artistique dans la musique au sein d'un groupe Hip-Hop à Brazzaville en 1996. Formé à la danse depuis 2002 lors du lancement d'ateliers de recherche chorégraphique menés par Orchy Nzaba, Rufin Woté et Boris Nganga, Par le soutien de l'institut Français de Brazzaville c'est à travers de nombreuses rencontres avec des chorégraphes tels que Yasinthe Tobio et Salia Sanou, Julie Dossavi, la Cie Paco Decina, Orin Camus, Valéria Apicella et la Cie Choréam que Sthyk Balossa se forme à la danse contemporaine et autre... Dès 2005, il se forme au théâtre auprès d'Alain Gunzburger et 2006 avec Roland Fichet. Danseur interprète dans la Cie Li Sangha, il tourne à l'international suite au Prix RFI décerné lors du Festival « Danse l’Afrique Danse » 2006 pour la pièce Mona Mambu. Il s'installe en 2008 à Bordeaux et rencontre Hamid Ben Mahi lors d’un laboratoire de recherche à Saint Médard-en- Jalles. Il crée la Cie Visions Croisées en 2008