Compagnie du Coin

Tours, France

La Compagnie du Coin est un collectif de musiciens, qui ont en partage un sens de la curiosité, un goût pour le mélange des genres et des disciplines, une recherche qui les mène à s’envisager musiciens-acteurs ou instrumentistes-danseurs, passionnés d’improvisation, artisans obstinés de rigueur musicale et bons vivants. Fondée par Nolwenn Jézéquel et Sébastien Rouiller, la Compagnie du Coin sort de terre à Tours en 1998 autour d’une première création : « Jour de Noces », pièce courte où pantomime, cinéma en noir et blanc et musique en direct sont mêlés. L’orchestre d’accompagnement devient vite un spectacle à lui seul : l’Orchestre Ducoin. L’année suivante naît l’Espérance de St-Coin, fanfare phénomène, ovni sonore municipal. Les jalons sont posés : s’appuyer sur la mémoire collective pour tenter d’en livrer au spectateur un regard nouveau ; prendre bien garde que l’amour sincère de toutes musiques amène à dépasser la parodie du désuet et tienne toujours à bonne distance de la caricature. La musique avant tout, profonde, ouverte à tous les possibles, savamment populaire. Collectif, voilà bien ce qui caractérise la Compagnie qui s’est attachée à privilégier les grandes formations plutôt que de multiplier, sans les exclure, les duos, trios. Les valeurs communes aux deux formations phares de la compagnie, Orchestre Ducoin et l’ Espérance de St-Coin, se trouvent bien dans ce domaine, traitées avec humour, respect, honnêteté, poésie et dérision. La Compagnie du Coin met l’accent sur la production de formations musicales « Grands Formats ». Identité forte de la compagnie, elle propose des spectacles à l’instrumentarium diversifié se composant de 8 à 20 musiciens.