Compagnie Veux tu bien te taire

La compagnie Veux-tu bien te taire a été fondée en 2010 dans le Jura par trois jeunes comédiennes. Pour Lucile Charnier, Charlotte Dumez et Noémie Dorchies, cette compagnie a permis la création de leur premier spectacle en sortant du lycée Théâtre de Salins-les -bains, avec Yves Courty à la plume et à la mise en scène. « L'envie première de la compagnie Veux-tu bien te taire ! est de jouer là où le Théâtre ne va pas. L'envie de proposer un théâtre qui vient vers les gens, même dans les endroits où il n'y a pas de salle de spectacle. C'est d'abord ça le Théâtre Populaire. » Yves Courty La compagnie Veux-tu bien te taire crée ses spectacles dans l'esprit du théâtre de tréteaux ; c'est à dire, un dispositif plutôt léger pouvant s'installer presque partout, que ce soit salle des fêtes, parking, jardin, théâtre petit ou grand... Elle s'est d'ailleurs équipée d'une scène en bois de quatre mètres sur quatre, clin d’oeil au théâtre de tréteaux dans l'idée de pouvoir jouer dans le plus de lieux possibles, dehors comme dedans. Des références à l'actualité, un sujet sérieux, mais traité avec humour et dérision par des personnages loufoques, burlesques et à la fois touchants, tantôt masqués tantôt non, voilà le fil rouge de la compagnie. A travers les trois précédentes créations, la compagnie a pu préciser et dessiner l'esprit et l'esthétique de son théâtre. Un théâtre volontairement populaire, au sens noble du terme, celui qui va vers un public mélangé, dans des endroits où le théâtre ne vient que rarement, voire jamais. « Le théâtre des gens », comme disait Jean Dasté. Un rapport direct, étroit, simple avec les spectateurs. Une forme burlesque qui n’empêche pas (au contraire) d’aborder des sujets sérieux (l’exploitation du travailleur, la solitude, l’immigration, etc.). Un travail précis, un engagement entier qui compensent les faibles moyens : tourner dans des villages qui ne disposent pas d’équipement de salle de spectacles implique d’imaginer un dispositif léger, pouvant s’installer partout. Les trois premiers spectacles nous auront permis de nous faire connaître assez largement dans la région, de créer un véritable réseau de sites pouvant nous accueillir. L’appui du Conseil Général du Jura et de la Région de Franche-Comté, du Conseil Général du Doubs mais aussi du Ministère de la Jeunesse et des Sports ont été décisifs pour nous permettre de poursuivre ce projet jusqu’à la professionnalisation de notre compagnie... Aujourd’hui, la compagnie Veux-tu bien te taire pousse encore plus loin son désir d'amener son théâtre « partout et n'importe où », en créant son propre Théâtre de poche sur double essieux. Une caravane transformée en fourgon-bagage grâce aux petites mains passionnées de l'équipage, qui n’a pas du tout, mais alors pas du tout, l'intention de se taire !