debdeg

Déborah sévit depuis l'an 2005, où pour la première fois, elle casse les oreilles du public de la mythique soirée PLUG avec son ampli Carrefour. En solo ou avec son groupe, Déborah a décoiffé les publics de nombreuses soirées principalement à Paris et plus récemment à Bourges depuis qu'elle a investi dans du bon matos. Sous ses airs nonchalants elle aborde des thèmes universels tels que la corruption avec son tube "Je couche", la solitude dans "Touche pas à mes affaires", les amours impossibles dans sa reprise de "Infernale femme fatale" d'Alain Kan. Déborah Dégouts, égérie underground parisienne, se décide maintenant à quitter les ordres pour se donner à son public, sur scène en power trio décapant. Son cinq titres tourne en boucle chez un nombre grandissant de fans et elle veut jouer dans les stades pour chanter l’amour, la liberté et la violence...