Diane D.

Montreuil, France

« INTER FAECES AND URINAM NASCIMUR »? * C’est profondément en contradiction profonde avec la phrase de Saint Augustin que la photographie, a dès ses balbutiements, façonnée la représentation de la famille, jusqu’à en faire le pilier de son économie au XXIème siècle. Après plus de deux cent ans de filiations photographiées dans un flux ininterrompu, par delà les océans et les cultures, on en sait pas bien plus sur les liens qui unissent ces chairs et esprits. Depuis bientôt plus de 15 ans, Diane Ducruet s’attaque méthodiquement à la traditionnelle « Stratégie du bonheur » de l’album familial en mettant en scène ses proches : elle-même, mère, père, frère, compagnon et progéniture. Dans ce dernier volet généalogique de 2015, Mère et fille II, elle nous propose, loin des piétas, de visiter par le biais du mythe et du conte la relation mère-fille. Deux corps se lient/se combattent et s’absorbent jusqu’à ne donner à voir qu’une entité unique : le portrait d’une créature dont le corps se déploie dans un devenir d’espace et de temps, défiant la fixité de l’instant photographique. Ces hybridations et duplications d'images ravivent la grotesque de la renaissance. Diane Ducruet est née en 1973, en France où elle a étudié la photographie et l'histoire de l'art. Elle vit et travaille à Montreuil. Ses travaux photographiques ont été exposés en Europe et aux USA. Voir la bio http://www.dianeducruet.com/#!about/c240r *"Nous naissons entre les fèces et l'urine." St Augustin.