Djaämi

Angoulême, France

Depuis 2003, DJAÄMI crée une musique festive aux origines variées, puisée dans l’imaginaire des trois membres du groupe. Jean-Marc, Louis et Patrick ont déjà accompli deux voyages : « Musique vagabonde » qui leur a permis de préciser les bases de leurs itinéraires, « Direction Sud » qui en a donné le cap. A l’aise sur les grosses scènes comme les petites, dans les bars (la motte aux cochons, les gabarriers) ou dans les festivals (musiques métisses,festival des sarabandes, festival de l’imprévu), en acoustique ou en gros son électrifié, ce trio de multi instrumentistes partage son énergie avec plaisir et générosité. JEAN-MARC PERISSAT : batterie, spds roland, wavedrum, percussions, chant, compositions. Fondateur du trio Djaämi, Jean marc a traîné sa batterie et ses percussions sur beaucoup de festivals et lieux culturels, aussi bien en France qu'a l'étranger, et joué avec des musiciens comme Marcel Azola, Dédé Saint Prix, Kent Carter, JF Canape, René Lacaille......Il a cofondé plusieurs groupes de jazz en Charente, créé le centre musical Art Blakey et le festival itinérant Villages Sessions. LOUIS PLAUD : basse, guitares, percussions, chant, compositions. C’est l’instrumentiste le plus complet du trio. Il met son expérience au service du trio, toujours avec une grande sérénité dans sa virtuosité. Sa zénitude n’a d’équivalent que son talent à dénicher des harmonies qui font le son du groupe. Ses deux passions : le Tai-Chi-Chuan et la musique. Ceci explique cela ? PATRICK RIMBERT : violon, synthés, chant, percussions, compositions. Patrick est spécialisé dans la non-spécialisation. Tout l’attire, du classique au rock, du jazz au folk, de l’Irlande au Cameroun, du country au tango. Les exigences du trio l’ont poussé à saisir des baguettes pour partager le plaisir des solos de percussions. C’est aussi un raconteur qui aime bien jouer avec les mots et est à l’origine de la découverte de cette langue ancienne : le djaämik. Son passe temps favori : soigner les animaux. .