Domi

mon histoire Je m'appelle Dominique, suis âgée de 54ans, maman de 2enfants et grand mère de 3petits. Tout a commencé il y a 10ans. Ludo et moi sommes partis en vacance fin aout.Nous l'avions bien mérité. Ce fut 15jours de bonheur, sans soucis, ni tracas...soleil, mer,plage, le paradis A notre retour, une surprise nous attendait.Et quelle surprise, de taille. Nous n'étions plus 3 a la maison mais bien4. Le "crabe" s'était invité, sans bruit et en silence dans mon propre corps. Je n'avais rien vu, ni rien senti. Je savais qu'a dater de ce jour, ma vie et celle de ma famille allait changer du tout au tout. Il fallut annoncer a mes proches(mari, enfants, parents et amis) que dorénavant je ne serais plus la même. J'ai vu tant de peines et de larmes que je décidai de me battre de toutes mes forces. J'entrepris le plus dur combat de toute ma vie. Je décidai que cette saloperie de maladie marcherait toujours a coté de moi, mais JAMAIS devant moi. Nous allions devenir par la force des choses les DEUX MEILLEURES ENNEMIES! Après confirmation des examens, il s'avérait que je souffrais d'un Adéno carcinome.,Tiens cette saloperie avait donc un nom. Sur les conseil de mon ami Lotfi D., j'ai consulté un oncologue . Celui-ci fut direct et tant mieux car il correspondait tout a fait au profil du médecin recherché. Je le voulais honnête, humain et direct, ce fut le cas. A la fin de sa consultation, traitement était lancé. Chimio, opération et ensuite radiothérapie, tout un programme!!! J'ai reçu la plus grande claque de toute mon existence, mais j'allais me battre. Il fallait suivre cet ordre de traitement, car la tumeur était trop"importante" et ne pouvait être opérée en premier. La première séance de chimio a été dure , très dure. Je crois qu'on ne peut pas s'imaginer ce que la personne ressent . J'en ai subi 8. J'ai perdu cheveux, mais aussi ongles des mains et pieds. Je souffrais de courbatures, de nausées, de diarrhée, mais j'ai tenu bon, et j'y suis arrivée. La dernière fut "lancée" comme on dit, fin février.Le docteur R..., mon oncologue me laissa tranquille jusqu'en mai. Cette date avait été choisie pour l'opération. Au départ, il s'agissait de me retirer la partie du sein qui avait été endommagée. Ce qui fut fait en date et heure, mais là aussi, le crabe ne voulais pas me quitter. Il fallut donc pratiquer l'enlèvement complet du sein.J'ai vécu cette situation comme une énorme tragédie. J'étais accablée, détruite et surtout mutilée, plus femme. J'entamai donc ma série de 30 radiothérapie, et tout allait pour un mieux. Jusqu'au jour ou je me mis a vomir. Echo et soudain le visage de mon radiologue Lotfi changea. Le foie, mon foie été atteint, rempli de ces foutues métas.Retour chez le docteur R... et de nouveau 52chimios!!!! Incapable de réaliser , j'étais effondrée. Si je ne réagissais pas a cette chimio, je ne vivrais plus que 15jours. Dur a entendre , mais réaliste. Je repris donc mon combat. Ce fut là que je rencontrai mon amie Annick, celle qui partage mes joies mais aussi mes peines. Elle fait partie entière de moi, et je l'aime énormément. Je reçu par la même occasion un nouveau traitement , de l'Herceptine", ce qui me permet de prolonger ma vie. Ce produit encercle les cellules cancéreuses et les empêchent de se multiplier. A dater de ce jour, j'aurai droit à une cure toute les 3 semaines.Ce produit me protège tout le corps sauf la tête. Eh bien sur, quelques mois plus tard, rebelote. Diagnostic : métastases au cerveau, oui 2 grosses. Après plusieurs avis, nous décidâmes les docteurs R... et Lotfi de pratiquer de la stéréotaxie. C'est un mot barbare mais qui m'a sauvée. On vous irradie le cerveau, en 1heure. J'en ai gardé quelques séquelles, mais tout va bien. Je serai toujours en traitement d'Herceptine, car pour moi, il n'y a pas de rémission. Mais je peux vous dire et même vous assurer qu'on peut vivre et même s'en sortir, il suffit de beaucoup de volonté et de courage.