Dorok

Musicien depuis 20 ans, j'ai eu plusieurs groupes et fais de la scène. Durant des années, j'ai travaillé dans un helpdesk informatique mais j'ai voulu changé de vie car je ne sentais pas bien dans ce que je faisais. Étant une personne créative avec une imagination débordante, je me suis lancé dans les cours du soir pour devenir ingénieur son au SAE institute. C'est là que j'ai découvert le monde de la post-production. Et quelle découverte ! Ayant déjà travaillé sur plusieurs projet au niveau du son, j'ai eu le plaisir d'avoir une nomination en sound design au Terror festival de Philadelphie (US). C'est très gratifiant d'avoir une reconnaissance de travail par des gens qui ne me connaissent pas. Cela prouve aussi que je me jette à corps perdu dans mes passions. Le soucis du détail et le perfectionnisme sont les bases d'un travail professionnel. Avec 2 autres personnes, j'ai été amené à filmer un évènement avec 60 sourds et mal-entendants. Par défis et envie, je me suis proposé pour en faire le montage vidéo. A cela c'est rajouté le sous-titrage et le générique. J'avais déjà l'amour de la synchro entre son et image mais c'est là que j'ai passé le cap et que je m'y suis mis sérieusement. Et me voilà à souhaiter un studio de post-production complet et évidemment, d'en faire mon métier définitif.