EcoVie

Eco-Vie est une association active en éducation permanente, dont l’objet social est la défense de la qualité de la vie, la promotion d’un milieu de qualité ainsi que d’un environnement sain dans le respect des valeurs fondatrices du développement durable. Eco-vie mène à bien ses activités et ses missions essentiellement grâce à ses bénévoles qui se font tour à tour administrateurs, animateurs, guides, cuisiniers, photographes, rédacteurs,… et on en passe. Depuis quelques années à présent, je suis "le" salarié de l’asbl Eco-Vie : j’y travaille à temps partiel, puisque l’association brille par tout ce que l’on veut sauf par ses fonds et qu’elle me paie sur ses propres deniers. Plus personnellement, j’ai un parcours de militant relativement cohérent, dans la mesure où j’ai toujours lié l’écologie au sens très large et la problématique sociale - au sens, cette fois, de la question des moyens de production, du profit, des conflits entre la propriété privée et les biens inaliénables, etc. A titre d’exemple, je pense bien avoir organisé le tout premier camp climat en Belgique, aussi modeste a-t-il été, dans le cadre de la lutte contre la création d’un centre de glisse du côté d’Antoing… Je pense pouvoir dire aussi que j’ai été à la base du Train pour Copenhague en 2009, une entreprise un peu folle qui a démarré avec les 800 € de la caisse de Climat et Justice Sociale, pour finalement nécessiter un engagement financier d’environ 120 000 euros et qui n’a évidemment réussi que parce que des dizaines de militants et de bénévoles ont tout donné pour amener 900 personnes à Copenhague au terme d’un voyage de 14 heures dans un train affrété pour l’occasion. A Eco-Vie, je travaille dans une ambiance marquée par une tolérance, une curiosité et une ouverture au monde remarquables. Je peux (quand les obligations obligatoires, :-), m’en laissent le temps) marier mes convictions, mes engagements et les projets de l’asbl… Comme en témoigne le ci-devant : « Donner la voix aux alternatives ! ».