éditions Trans Photographic Press

France

Les photographies d’Yveline Loiseur questionnent la vie collective (école, famille, hôpital) et la mémoire des lieux en dessinant une géographie sinueuse entre histoire collective et expérience individuelle. Son travail interroge particulièrement les représentations de l’enfance et de l’adolescence, il accorde une place importante aux mises en scène de la figure humaine et aux portraits de groupe. A ce titre, l’artiste a bénéficié en 2016 d’une commande publique pour réaliser "Cariatides", une frise photographique de 140 m de long constituée de quarante et un portraits, installée dans l’espace public dans le quartier de la Duchère à Lyon. En 2015, "Éclaircie en hiver", cinq ensembles de portraits de lycéens, ont été acquis par la Région Auvergne-Rhône-Alpes au titre du 1% artistique et accrochés dans l’internat du Lycée Lumière à Lyon. Elle est lauréate du Prix Camera Clara en 2012 http://www.prixcameraclara.com/laureats.html et du programme Hors les murs (Trieste, Italie) de l’Institut français en 2011. Elle a obtenu en 2009 d’une aide individuelle à la création allouée par la Drac Rhône Alpes – ministère de la Culture, pour son projet "Sylvie et Bruno", autour du texte de Lewis Carroll. Elle est diplômée de l'École nationale supérieure de la photographie d’Arles et de l’Université Paris1 - Panthéon-Sorbonne, où elle a mené un travail de recherche autour de l’œuvre du peintre Gerhard Richter. Ses photographies ont fait l’objet de deux publications chez Trans Photographic Press : "La Vie courante" en 2011, avec un texte de Michel Poivert, et "La petite fille aux allumettes", son premier livre pour enfants, en 2013. Son travail fait partie de nombreuses collections publiques et privées et est régulièrement montré en France et à l’étranger (Le Mois de la Photo à Montréal, Institut français de Dresde en Allemagne, Mois européen de la photographie, Luxembourg, Musée d’art contemporain de Lyon, Galerie Le Bleu du ciel à Lyon, Centre photographique d’Île-de-France, Musée d’art contemporain de Marseille…) Il est visible sur le site de Documents d’Artistes Auvergne-Rhône-Alpes http://www.dda-ra.org/fr/oeuvres/LOISEUR_Yveline Gaëlle Morel est conservatrice pour les expositions au Ryerson Image Centre (Toronto, Canada). Docteure en histoire de l’art contemporain, ses recherches portent sur l’histoire du photojournalisme, la reconnaissance artistique et culturelle de la photographie à partir des années 1970 et le modernisme photographique des années 1930. Elle a écrit et dirigé différents ouvrages, parmi lesquels "La fabrique de l’information visuelle. Photographies et magazines d’actualité" (avec Thierry Gervais, Paris, Textuel, 2015), "Le photoreportage d’auteur" (Paris, CNRS, 2006), "La photographie. Histoire, techniques, art, presse" (avec Thierry Gervais, Paris, Larousse, 2008, 2011) et "Les derniers tableaux. Photojournalisme et art contemporain" (Paris, Les archives contemporaines, 2008). En 2009, elle a été nommée commissaire invitée du Mois de la Photo à Montréal (Les Espaces de l’image, Le Mois de la Photo à Montréal, 2009). Elle a récemment assuré le commissariat et dirigé les catalogues des expositions "Berenice Abbott: Photographies" (Jeu de Paume, Paris; Art Gallery of Ontario, Toronto, 2012) et "Robert Burley: The Disappearance of Darkness" (Ryerson Image Centre, Toronto ; George Eastman House, Rochester ; National Gallery of Canada, Ottawa ; Musée Nicéphore Niépce, Chalon-sur-Saône, 2014). Elle prépare actuellement une rétrospective sur la photographe américaine Margaret Bourke-White.