ElleBCreation

Nérac, France

Biographie Laetitia BESSET, Née en 1977 à Romans sur Isère en France. C'est la fascination dans mon enfance pour l'art antique qui m'a amenée à fréquenter différentes écoles d'art et ateliers (Beaux Arts, Ecole d'Art Appliqués, Ateliers de Carrare -Italie-...), cours qui m'auront permis notamment de découvrir les grands maîtres de la sculpture, et certains qui m'inspireront dans ma recherche de la retranscription des émotions, de l'esthétisme et l'épuration des lignes, tels que Rodin, Camille Claudel, Brancusi pour ne citer qu'eux. J'ai ensuite dû reléguer au second plan ma passion pendant plusieurs années. C'est en 2008 que je mets fin à une activité professionnelle classique pour rentrer au Conservatoire des Métiers d'Art. Puis, toujours en quête d'exploration des processus de création et de l'expression la plus authentique de mes sentiments profonds sans carcan, ni limite ou cadre conventionnel, je poursuis des études art thérapeutiques. Mon travail est fait d'allers retours entre le modelage avec l'argile et la taille, du marbre notamment, matières toutes deux vibrantes, naturelles, « nobles »... La transformation des terres en bronze leur apportent la puissance et la pérennité. Elles s'ancrent dans le vivant. En 2015, je décide de me consacrer totalement à la création et à ma démarche artistique. Par les images féminines que je sculpte de façon sensible, je recherche l'expression d’un juste équilibre dans l'ambivalence des femmes, entre la fragilité et la force, la sérénité et les tensions du combat, la contemplation et l'action. Ma démarche tente à exprimer l'unité intérieure tout en poursuivant la quête de l'harmonie, de la sensualité et un certain esthétisme. Ces femmes sont le reflet de mes états d'âme, de mes aspirations, d’un certain embellissement de l'être. En 2016, consciente de l'urgence environnementale et touchée au plus profond de mon être par les dommages que nous causons à notre planète et aux êtres vivants qui la peuplent encore, je lance en parallèle ma seconde ligne de sculptures que je consacre au rapport homme (par l'enfant qui incarne l'espoir et la pureté) et animal.