Golemecanique

Façonné en 2007, le projet électronique Golem Mecanique est le projet du culte perpétuel. Conçu autour de la manipulation des samples et de la voix, il trouve dès le début sa source première dans les mythes intimes. D'abord le vaudou inlassablement étudié et réorganisé par des chemins inabituels : sons concrets, larsens ,voix chantée, voix parlée, murmure et cris, série répétitive. Une longue cérémonie diffuse sur trois albums : Tellem /La Messe /Hounsi sortis sur le netlabel Nowaki. Les influences sont vastes. Anne Gillis surtout mais aussi Twine, Morton Feldman, Dante, John Cage, Jean Michel Basquiat. Le projet Golem Mecanique est une créature souple qui sert d'alias à Karen Jebane , maitre unique de cette marionnette polymorphe. Avant tout portée par l'écriture et la peinture elle se tourne à présent vers la musique, qui pourra synthétiser l'envie compulsive d'exprimer une mystique personnelle. L'insatiable curiosité dans tous les arts pousse à une réécriture permanente des dogmes premiers du projet.La superstition, le passé, les mondes invisibles cachés dans les angles morts, la vie intime des esprits, la poésie, l'interminable solitude sont au coeur des chapitres musicaux.