Happy'n'nzo

Au départ, nous étions deux. Nous sommes deux journaleux. Nous avons créé une société de production audiovisuelle pour raconter les histoires qui nous tiennent à cœur, des histoires d'espoir, de personnes qui n'abandonnent jamais : des films documentaires qui parlent d'espoir, AYA Reportage. Mais pour les diffuser, auprès des diffuseurs traditionnels, chaînes de télé et autres, on s'est rendu compte que ça restait compliqué, voire impossible si on n'était pas né du bon côté du mur. Mais l'espoir est réellement ce qui nous guide. Alors nous avons cherché, et alors nous avons découvert une planète : Happy'n'NZO, le websocial contre-culturel.