hazarde&abisphèr

Romane et Antoine sont deux grands solitaires. Pourtant, lorsqu'ils se rencontrent, leurs univers se parlent, se confondent, s'opposent et s'osmosent. Il raconte un monde catastrophe tandis qu'elle dresse le portrait d'un cosmonaute marin à la dérive, un solitaire des plaines arctiques tandis qu'un humain chute au pays des songes. Paris, novembre 2015. Ils décident alors de donner vie à « Hazarde&Abisphèr ». Le projet naît sous les néons rouges d'une chambre bien gardée, fragile et secrète dans laquelle les sons deviennent moins timides et s'expériencent. Ils foutent les limites entre rêve et réalité, transforment le planant en brutal, se passionnent pour les sensations, attentifs. H&A frissonnent leurs textes sur des sons électroniques et même si les machines sont leurs meilleures confidentes, les voix du duo qui s'entre-mêlent sont sensibles et bien décidées à préserver l'humain. D'une formation classique pour Hazarde, elle prend pourtant un allé simple pour la musique électronique et décide de s'y spécialiser. Abisphèr, quant à lui, associe ses leçons de piano à l'électro et s'y consacre pleinement. A eux deux, ils préparent seuls leur premier EP, d'un genre qu'on pourrait qualifier de chanson électronique française.