HENRI-PAUL KORCHIA

France

Je suis né au début des années 60. Après avoir été comédien, puis photographe, j'ai suivi une formation à l'école Louis Lumière pour devenir cadreur. Mais je n'ai pas eu le temps de me servir de mon BTS de Cinéma car je me suis mis à la réalisation dès ma sortie d'école, et depuis, j'alterne courts métrages, films institutionnels et documentaires. "Max le Voyou" et "J'aime Rien" sont deux courts métrages qui ont eu leurs heures de gloire. J'en ai fait une dizaine d'autres dont "La Véritable Histoire de Nono Caneton" qui a obtenu le Grand Prix au Festival de Contis. J'ai réalisé un long métrage marrant. Jacques Gamblin y tenait le rôle principal. "Une histoire d'amour à la con" est à la fois le titre du film et son résumé. Le film est sorti en 1996. Je fais aussi quelques documentaires dont un truc pas mal sur les collectionneurs de disques, ça s’appelle "Vinyle" et un autre aussi intéressant sur les premiers émigrants chinois qu’on a fait travailler sur les tranchées pendant la guerre de 14 "Mon grand-père chinois dans les tranchées". "Jeudi prochain à la Bourboule" est mon 6ème scénario de long métrage. J'ai écrit et mis en scène aussi pour le théâtre, mais je ne vais quand même pas vous raconter toute ma vie.