Heureux qui comme Marius

J'ai eu Marius alors qu'il avait à peine 10 mois. Il a aujourd'hui 11 ans, et lui et moi partons dès que possible parcourir les sentiers de l'hexagone. En 2007, un voyage initiatique a changé ma vie ! J'ai alors découvert que la randonnée au long cours pouvait être une invitation au voyage intérieur. Une plongée à la découverte de soi-même, un cheminement personnel et intime, en quête de soi. Avec mon compagnon aux longues oreilles, nous avons foulé monts et vallées, traversé des forêts, dormi dans des champs, marché sous la pluie et fait de belles rencontres. Sur le chemin du retour, est née l'idée de poursuivre l'aventure l'année suivante mais cette fois en l'associant à une cause. Et l'idée a germé pendant plusieurs mois. C'est ainsi qu'en 2008, c'est pour la lutte contre la mucoviscidose que nous avons marché. Depuis, chaque année, Marius et moi avalons plusieurs centaines de kilomètres tout en récoltant des dons pour une cause, une action caritative. Après "La Virade de Marius", nous avons renouvelé notre action en 2009 puis en 2010 pour Gabriel, un petit garçon polyhandicapé de Condorcet dans la Drôme. Depuis 2011, c'est pour Solidarité Elisa, une association de la région de Montélimar qui aide financièrement des familles d'enfants malades et handicapés, que nous marchons. En 7 ans, nous avons ainsi cumulé 5200 km sur les sentiers de la Drôme, du Vaucluse, des Cévennes, des Hautes-Alpes et de l'Isère, mais aussi de la Bourgogne et avons récolté près de 17 000 euros.