Ibtissem

Née dans une famille de culture mixte, Ibtissem, hérite de son père marocain, amoureux de la France et de la langue de Molière, sa forte sensibilité aux arts, aux lettres et à la culture. A la fin de ses études en ingénierie informatique, elle découvre la danse orientale pour laquelle elle se passionne depuis quinze ans. Mais la passion pour Ibtissem rime aussi avec connaissance et très vite sa curiosité pour la culture musicale du monde arabe la pousse à voyager, à s’imprégner et à se cultiver, notamment en Turquie et en Egypte. En 2004, elle rencontre le percussionniste Ali Alaoui qui l’initie à la pratique de la darbouka et des percussions orientales et plus encore. Cet artiste franco marocain, soliste issu de l’Orchestre National du Maroc, a collaboré avec de grandes danseuses. Installé en France depuis dix ans il est à présent chef d’orchestre et enseignant et se produit sur la scène internationale. A ses côtés, Ibtissem approfondit sa pratique soliste de la danse orientale et partage l’objectif de contribuer à la valorisation de la danse orientale comme un art qui a toute sa place sur les scènes culturelles.