Jean-Jacques M’U

Drancy, France

Ceci n’est pas une vie (d’)artiste ! Premier né, le 9 septembre 1952, dans une fratrie de cinq enfants d’un couple réfugié d’Espagne, d'abord ouvrier pendant sept ans, je me forme simultanément au début des années 1970 à l’animation culturelle par l’éducation populaire, avant d’enseigner les Lettres modernes 20 ans durant dès les années 1990 dans les établissement du secondaire en Seine Saint-Denis, menant parallèlement des projets de création et d’écriture, de lecture et de théâtre. Aujourd'hui, depuis le 28 octobre 2010, je suis co-fondateur, avec mon fils Denis, 21ans, en SciencePo Paris8, une maison d'édition indépendante : ABC’éditions Ah, Bienvenus Clandestins ! sous statut d'association à but non lucratif, déclarée d'utilité publique, et, donc, susceptible de recevoir des dons déductibles des impôts. Parcours de vie : Ouvrier étudiant à la « fac sans bac » de Paris-VIII à Vincennes (Michèle Kokosowski, Alain Veinstein), je participe à la réflexion sur le “non-public” deux ans durant, à la Maison en préfiguration de Nanterre, Théâtre des Amandiers dirigée par Pierre Debauche, avec Antoine Vitez. …je sympathise au théâtre de l’Opprimé d’Augusto Boal (théâtre-forum, années 1975) ; …j' apprends les techniques – de voix avec le Roy-Art theatre (1977), et Ludwig Flaschen (1978), – de commedia dell’arte avec Carlo Boso, – de clown avec Mario Gonzalez, – de jeu avec la Gronde (1981), – d’espace/corps avec le Lierre (1982-1983), de danse avec Suzan Buirge (1982)... …animateur de troupe, l’ART-Compagnie Mille et Lune, j'ai joué Brecht puis Beckett, et adapté pour la scène “Le Plus Grand Noyé du monde”, de Gabriel García Marquez, sous le titre “Une Mer aux senteurs de rose” (1984) ; …j'ai ensuite collaboré aux chroniques de critique théâtrale de Patrick L’Heureux-Bourron sur les ondes de TSF-93 (1985-1989). … diplômé à l’Institut d’Études théâtrales (1986-1991), je m’accorde aux conjointures dramaturgiques de Michel Vinaver ; et, depuis 1991, me formant simultanément aux techniques des ateliers d'écritures du GFEN, je multiplie les expériences dramaturgiques dans le second cycle scolaire : jurys littéraires, critiques de spectacles, francophonie, maison des auteurs… Mu depuis 35 ans par les politiques sociales et les mouvements d’éducation populaire, j'accompagne Amnesty-International : écritures dramatiques ; francophilie et dramaturgies des pays d’Europe centrale et d’Orient ; “créolisation du monde” ; soutien actif aux Sans-papiers ; participation aux Forums sociaux ; militance ATTAC de 1998 à 2006, pour un authentique dialogue d’intérêts concertés entre les sociétés du Nord et du Sud. Je suis un partisan résolu du revenu inconditionnel d'existence pour tous, du droit de vote aux immigrés, de l’abolition de la dette du Tiers-monde, de la préservation des relations à la nature, l’eau et la terre... Ému par la trilogie « Partage des eaux » de Gérard Astor, la scénographie de la compagnie de la Cité, la dramaturgie de la mise en voix de Nicolas Hocquenghem, d’une part, et, d’autre part, l’implication du théâtre de l’Opprimé en direction des populations, avec la compagnie NAJE (Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir), je me tourne vers les formes en relation étroite avec les populations… et me lance dans la publication de textes de théâtre. Avec ABC’éditions, mon fils et moi avons publié : La Force des Gueux, de NAJE, le 15 janvier 2011. La Lune souffle, de Sun Li Tsuei, au festival d'Avignon 2011. Nous, Indignés... Occupons le monde ! en avril 2012. Marichiweu ! dix et mille fois nous vaincrons, poèmes insurgés de Marlene Feeley, avec liminaire du Sous-Commandant Marcos. Nota : ABC’éditions est son propre diffuseur : ses réseaux et relais sont les compagnies, les associations, les librairies, les bibliothèques, les centres culturels et sociaux...