jeanmariecolin

J'ai toujours été photographe, puis également vidéaste, et je mène parallèlement une carrière de musicien, comme compositeur, électroacousticien et organiste. Aujourd'hui je mélange, dans du spectacle vivant, mes créations visuelles et sonores. La photographie me vient certainement de mon grand-père. Il était photographe au pied de la Butte Montmartre à Paris. Je l'ai souvent accompagné dans le mystère de sa chambre noire. Lorsque j'ai eu, très jeune, mes premiers appareils, la photographie fut d'abord une cérémonie qui devait fixer à tout jamais les joies des jours qui défilent, ponctués par les seuls évènements familiaux. L'envie d'un plaisir autre, alors que je regardais ces "œuvres", m'a (re)plongé quelques temps dans la nuit d'une chambre noire, puis, longtemps après, devant l'écran de l'ordinateur, ce bon à tout faire. Le regard s'est alors souvent détaché des êtres aimés pour fixer des objets, le ciel découpé par les toits et les arbres, la curieuse géométrie des fenêtres et des murs, parfois les anonymes de la rue…