Jili

Je suis né en Bretagne à Melrand en 1948. Après des études de droit, je mène un double cursus d'anthropologie et d'arts plastiques à Rennes 2 et Paris 1 où j'obtiens mon capes et passe une thèse de doctorat en 1987 co-dirigée par Jean Gagnepain et René Passeron. Enseignant en arts plastiques à Laval pendant 4 ans au collège où je travaille en lien avec une école primaire, je deviens enseignant à l'université de Haute Bretagne, Rennes 2, en 1984. Actuellement, maître de conférences à la retraite depuis 2011, je développe dans mon atelier à Rennes, outre le projet du livre, des projets quotidiens de sérigraphie avec insolation, séchoir et table de tirage, de gravure avec une presse à vérins hydrauliques, Belledonne grand aigle, m'amenant parfois à des collaborations avec des associations et des groupes. Fenêtre ouverte sur la diversité des techniques, La récupération tient chez moi une place importante, à l'affût des recyclages possibles au risque de la confusion de l'Art avec les arts et métiers. Les métamorphoses de toutes sortes ont, par exemple, abouti à La Girondine, embouteilleuse et étiqueteuse démontée et remontrée, aux boîtes aux lettres, attendant des visiteurs curieux de leurs messages, à La Rennaise des Pneumatiques, base arrière des 10 chantiers pour l'ergotropie « Au Bout du Plongeoir » au manoir de Tizé.