Kino Session

Bordeaux, France

C’est en 2005 que Kino Session, la cellule bordelaise, naît, sur les bancs de l’Université de Bordeaux 3. Librement inspirée du concept Kino, l’association propose de : - réaliser un court métrage de cinq minutes maximum - respecter un thème et une contrainte votés par le public - rendre son court-métrage dans un délai de deux mois. L’ensemble des productions est alors diffusé lors d’une soirée appelée session, qui se déroule hors des murs du cinéma, sans compétition ni censure. Le public, présent à cette occasion, participe à sa manière en votant le thème et la contrainte de la session suivante. 
 En neuf saisons, Kino Session a accompagné la création de plus de 900 courts-métrages et accueilli plus de 15 000 spectateurs à l’occasion de ses différentes projections ! L’association Kino Session s’est fixée pour objectif général de créer une action collective entre personnes intéressées par la création audiovisuelle et souhaitant s'exprimer et s'enrichir par l'échange de connaissances, de compétences, de techniques, et de points de vue. Cette ligne directrice se décline en trois axes : - stimuler la création audiovisuelle - créer et animer un réseau d’amateurs et professionnels de l’image - proposer un laboratoire de création. C’est en janvier 1999 que l’aventure Kino commence à Montréal par un simple pari entre amis : produire un court-métrage original chaque mois avant l’an 2000 et la fin du monde... L’an 2000 passe et point de catastrophe... mais près de 200 films plus tard, le mouvement KINO était né ! Inspiré de « kiné », racine grecque signifiant « mouvement », le mot KINO rime aujourd’hui avec production libre et indépendante. Sa mission est de rassembler tous les artistes qui croient que la pertinence d’une œuvre cinématographique ne se chiffre pas seulement au montant de son budget de production. « Faire bien avec rien, faire mieux avec peu et le faire maintenant ! », telle est la devise. Il est certain que cette approche ne fait pas l’unanimité... qu’à cela ne tienne ! Plus de 10 ans plus tard, Kino tient toujours le flambeau et offre à tous les créateurs un écran libre et sans censure. L’enthousiasme est contagieux et des artistes d’un peu partout fondent des cellules Kino. Aujourd’hui, c'est une planète criblée de cellules indépendantes mais portées par une énergie commune, celle de créer !