L'équipe de L'AVANT GARDE

Paris, France

L’avant-Garde qu’est ce que c’est? C’est avant tout un mouvement d’innovation sociale solidaire et culturelle créé par des jeunes pour des jeunes. STOP! On vous a tous perdu j’imagine. L’idée en deux mots, c’est de promouvoir des artistes émergents et d’organiser des évènements atypiques qui j'espère vous plairont. Ce projet, comment en avez vous eu l’idée? Le concept est né grâce à deux petites têtes perdues dans leurs pensées: Julia Vallvé et moi-même (Fouzy Mathey). Audrey Davanzo (co-directrice et directrice de communication) nous a rapidement rejoint dans l’aventure. Nous sommes parties du postulat suivant: «La seule chose stable, c’est le mouvement, partout et toujours» (Jean Tinguely, proclamé Avant-Gardiste) Ainsi nous avons décidé de créer un projet dans l’air du temps et répondant à une problématique qui nous est chère: comment créer des interactions sociales par le biais de la culture? C’est de ce questionnement qu’est né l’Avant-Garde. Fouzy d’où vous est venu le nom de l’Avant-Garde? L’idée de départ, c’était d’avoir un nom français qui s’exporte à l’étranger car l’Avant-Garde a l’intention de voyager. De plus, nous souhaitons que les gens utilisent l’acronyme «AG» car cela souligne bien l’aspect collaboratif et participatif de notre projet. Enfin nous pensons que le projet est avant gardiste sous plusieurs aspects. Le premier c’est l’éphémérité. Pourquoi l’éphémérité? Parce que tous nos évènements et projets vont être axés sur des thématiques trimestrielles. La première, qui commencera là la rentrée 2014, sera «Les limites» ? Le deuxième aspect, c’est la mobilité. Au lieu d’avoir un lieu fixe, nous allons investir des lieux dans le but d’avoir toujours un public différent et de créer des interactions sociales.. Enfin, les soirées concoctées par l’AG seront originales, mais vous n’en saurez pas plus maintenant à ce sujet! Prepare yourself! Audrey peux tu nous parler des évènements de l’AG? Nous vous dévoilerons les différents évènements de l’AG dans les jours qui viennent, mais je peux déjà vous parler du cinéma gustatif pour rassasier votre curiosité! L’idée est de proposer des projections de films en rapport avec la thématique en cours, le tout en mangeant la même chose que les acteurs dans le film. C’est du cinéma interactif. Et pour finir, pouvez-vous nous en dire plus sur les membres de l’Avant-Garde? Oui bien sur! Notre bande de fous furieux est assez hétéroclite d’ailleurs. A l’image de l’AG, on essaie de canaliser tous ces univers pour en faire sortir une idée, un courant. Nous avons entre 18 et 35 ans et nos parcours sont variés: de Science po aux Beaux-arts, de fac de médecine à Sup de co, mais ce qui nous réunit, c’est ce goût pour l’art et la culture, cette envie d’aller plus loin, d’être Avant-Gardiste.