l'outil compagnie

Né au sein du Théâtre de l’Ecole Normale supérieure de la rue d’Ulm dès les années 80, L’Outil Cie s’est transformé en association qui œuvre depuis 1995.  Son « directeur-metteur  en scène » : Jérôme Hankins est au au croisement de différentes professions: traduction, mise en scène, éducation artistique, formation de l’acteur, la compagnie est riche d’expériences multiples. On rappellera quelques productions de cette trajectoire. Au Havre ; au théâtre du Volcan l’adaptation du conte pour enfants de Salman Rushdie : Haroun et la mer des histoires, sera présentée. A ce moment L’Outil Compagnie affirme son projet d’ouvrir des champs d’exploration et de créations théâtrales, notamment autour du théâtre anglo-saxon, Jérôme Hankins étant devenu entre-temps le principal collaborateur et traducteur d’Edward Bond en France. Depuis cette période, l’Outil Compagnie n’a cessé d’être associé à de nombreuses expérimentations notamment au Théâtre National de Toulouse où il procède à une exploration du théâtre anglais de Shakespeare à Grégory Motton avec de jeunes comédiens en formation. Puis l’Outil Compagnie associé au Théâtre-Studio dirigé par Christian Benedetti à Alfortville, dans la banlieue-est de Paris, crée en français la pièce d’Edward Bond : Les Enfants, d’E. Bond, puis à la Friche la Belle de mai, à Marseille en 2002. Depuis 2006, la compagnie a travaillé en partenariat avec le Théâtre du Beauvaisis et la Comédie de Picardie pour d'ambitieux projets autour de Shakespeare, Euripide, Edward Bond. En 2008, la compagnie est associée au Centre Dramatique de Haute-Normandie De 2009 à 2012, L’Outil Compagnie créera la Pierre d’E.Bond au Théâtre des deux rives en Haute Normande. La même année, l’Outil Compagnie met en scène le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare participant du Festival Shakespeare initié par le Centre culturel Jacques Tati à Amiens, prolongeant le « compagnonnage » mis en œuvre précédemment aux théâtre de Deux Rives de Rouen avec des étudiants-comédiens de l’Université Picardie Jules Vernes où JH, enseigne en tant que maitre de conférences. L’originalité des productions proposées consiste à penser la production théâtrale dans la perspective d'un développement durable, à un carrefour entre le culturel, le social et l'économique, qui demandent à être décloisonnés. Autrement dit, les projets proposés se veulent être des outils créatifs et audacieux contribuant au dynamisme de tout un territoire, de son potentiel d'attraction et de rayonnement, entraînant une population déjà implantée, mais aussi à venir, dans une enquête et une construction poétiques communes. Le public en général est sollicité pour partager l'évolution du travail, par le biais de rencontres, d'ateliers et de répétitions de lectures ouvertes Les recherches en matière de traduction et de découverte des auteurs anglophones sont aussi au cœur du projet. C’est en ce sens que le choix de la Tempête de Shakespeare s’inscrit dans une filiation affichée de longue date.