La cellule (Becquemin&Sagot)

A travers la sculpture, l’installation ou la performance, les deux artistes de La cellule (Becquemin&Sagot) questionnent le désir et sa mise en œuvre. Leurs dispositifs mettent en tension les symptômes de l'expression du désir. Leurs œuvres expérimentent des mécaniques du désir entre Eros et Thanatos. Elles interrogent l’instant fragile où tout peut vaciller, se consommer, se consumer et disparaître. Convoquant souvent l’absurde comme un moyen d’"échapper belle" - dans son sens historique de «manquer une balle bien lancée», leurs oeuvres dévient de leur trajectoire. Une apparente légèreté qui voile une réalité plus amère. Les oeuvres de La cellule (Becquemin&Sagot) sont régulièrement exposées en France (CRAC de Sète, MRAC Sérignan, Nuit Blanche, Slick Art Fair, Fondation Ecureil pour l’Art Contemporain...) et à l’étranger : Laune Gallery à Tokyo (Design Tide), Rio (Année de la France au Brésil), Lima (Musée d’art contemporain), Saint Petersbourg (Galerie Loft Project Etagi), Buenos Aires (Centre culturel français), Pékin et Shangaï (festival Croisements), Hong Kong (festival French May), Jakarta (Triennale Art Summit).