La Poutre

François Moureaux, un chef exigeant et puriste Tombé dans la marmite quand il était petit : son père, chef étoilé pendant 18 ans a ouvert L’Auberge de La Poutre à Bonlieu en 1971, l’année de sa naissance. C’est dire si François a grandi dans les cuisines familiales ! A 12 ans, il aide déjà les stagiaires à confectionner les mignardises et poursuit logiquement son cursus à l’école hôtelière de Poligny, en même temps qu’un certain… Romuald Fassenet. Les deux chefs, amis dans la vie, ont eu des parcours croisés et ont monté les échelons ensemble. Des maisons prestigieuses François Moureaux a effectué plusieurs stages au Bellevue à Malbuisson, au Château de Divonne et à Lameloise de Chagny en Bourgogne, avant de « monter à Paris ». Là, il travaille à la Tour d’Argent, à l’Hôtel Scribe, chez Marius et Janette, etc. Durant son service militaire, il intègre le ministère aux Affaires sociales et cuisine pour les hôtes de Simone Veil et Philippe Douste-Blazy. Le restaurant paternel En 1998, il fait un retour éclair à Bonlieu, mais repart aussi sec en Savoie… et découvre la mission de pompier volontaire ! En 2001, tout en poursuivant son activité de sapeur-pompier, il reprend le restaurant paternel de Bonlieu avec son épouse, Sandrine, qui officie en salle. Entre lacs et montagnes… Depuis 2007, François et Sandrine Moureaux se partagent entre l’Auberge de La Poutre à Bonlieu l’été et l’Azimut à Courchevel l’hiver (1 étoile). Le trio qu’ils forment avec Elsa, la fidèle perle du service, concocte un subtil mélange d’accueil convivial, chaleureux et de cuisine exquise. www.aubergedelapoutre.com François Moureaux (Auberge de la Poutre) 39130 Bonlieu : 03 84 25 57 77 www.bocusedor.com #Bocusedor www.bocusedor.com/selection-france-2015