Laure Donnat

Artiste atypique, inclassable, se jouant des styles et des genres, elle navigue d’un monde musical à l’autre, sans contrefaçon, avec aisance, maitrise et sensibilité. Reçue en 2000 lors d’une audition européenne à la Villette pour rejoindre l’Orchestre National de Jazz sous la direction de Paolo Damiani, elle n’a eu de cesse depuis d’être sollicitée au sein de projets soul, jazz, chanson, improvisation, rock, musiques du monde (Brésil, Afrique, langues imaginaires). C’est ainsi qu’elle a participé à plusieurs albums: des hommages (au groupe Police, à Jimi Hendrix, à Billie Holiday), de la musique improvisée au côté de Raymond Boni ou René Bottlang ou encore de la musique africaine dans «Tamalalou» et «Rio-Mandingue». En parallèle, elle a dirigé et produit ses propres formations: Laure Donnat «Brasil Project», Laure Donnat «JaZzMin Quartet», Laure Donnat «Trio Mémoires», le duo «Billie’s Blues». Elle a aussi mis à l’épreuve ses qualités d’auteure /compositrice au sein «Laure Donnat 5tet», ce qui a donné naissance à deux albums en autoproduction: «Le temps d’agir» et «Straight Ahead» (primé par la sacem en 2005 et lauréat 2ème prix du tremplin jazz vocal de Crest la même année). Aujourd’hui, elle organise son temps entre l’enseignement du chant, pour lequel elle est diplômée d’État (Conservatoire d’Avignon, Institut Musical de Formation Professionnelle de Salon de Provence, stages et master-class), et les groupes qu’elles affectionnent plus particulièrement. On la retrouve notamment dans «Rio-Mandingue», pour lequel elle collabore à l’écriture des textes et des mélodies, lui procurant le bonheur de métisser ses origines guinéennes avec son amour profond pour la musique brésilienne, et dans le spectacle musical de Luc Briand «L’âme des pianos», dans le rôle d’Amina.