Le violoncelle de Moita

Aubagne, France

Il y a 20 ans, Hugo Casalonga restaurait une pièce unique de l’histoire de la Corse : un violoncelle de Filippu Francescu Filippi datant de 1843. De cette renaissance découlèrent les rencontres de violoncelle de Moita, berceau de l’instrument et de cette branche familiale Filippi. Aujourd’hui, il semble que le temps soit venu de matérialiser ce parcours au moyen d’un disque, et pour ce faire, nous avons choisi « Cant’in celli » , l’un de nos nombreux programmes, qui présente un répertoire de chants Corses accompagnés par un orchestre de violoncelles. « Cant’in celli » représentation assez complète de la spécificité de nos rencontres, mèle création, échange, partage, transmission, valorisation du patrimoine et du vivre ensemble, lesquels forment le socle de ce qui nous rassemble depuis 18 ans. Nous comptons donc réunir autour des micros du Label classique Lyrinx, tous les amis chanteurs et une grande partie des violoncellistes qui ont participé à cette belle aventure jusqu’ici, pour matérialiser cette communion si précieuse à nos yeux. Notre rendez vous annuel est attendu par un public qui nous suit assidûment depuis sa création, et nul doute que le témoignage dont il est ici question trouvera entre autre chez lui, un très fort écho.