LES IMPRUDENTS

Paris, France

Vincent Russo (voix, compositions et guitares) Dionys Décrevel (textes) Julien Russo (batteries) Alexis Trembley (basses) Née en 2007, l'aventure des Imprudents se cristallise très vite autour de la réalisation d´un premier album composé de 11 chansons qui seront au fil des ans remaniées pour constituer un ensemble dont le titre "Si je venais à mourir" sera initié par la vision d'un épisode de l'émission belge strip-tease : "La soucoupe et le perroquet". Un choc partagé lors d'une séance d'enregistrement, au studio de l'Hacienda, avec les membres de l'Affaire Louis Trio. Loin d'être un testament, ce premier disque se veut l'aboutissement d'un travail qu'il était impensable de ne pas livrer à un plus large public tant les émotions furent fortes, aussi bien dans la création que dans la vie du groupe. Et comme pour souligner ici ce désir viscéral de voir aboutir un long chemin jalonné de rencontres lumineuses, Alexis Trembley se joindra à nous pour les séances d'enregistrement définitives où il apportera au projet son instinct rock, en posant les fondations de basses qui assoiront définitivement les morceaux dans un registre brut de guitare, même si des balades plus acoustiques sont également au rendez-vous. Enfin, la rencontre avec le scénariste Laurent Bramardi, dont son ouvrage de bande dessinée "Marguerite et Pénélope" inspirera l'ultime chanson de l'album : "Dès fois, tu disparaissais la nuit", sera également le point d'ancrage d'une veine plus nostalgique où se profile déjà les vues imprenables du deuxième album.