Marvellous

La fac, les belles années, un groupe de potes... En 2008, les musiciens qui allaient devenir la section rythmique de Marvellous, étudiants en musicologie à Paris 8 décident de monter un groupe de funk instrumental. A l’arrivée de cuivres et d’un claviériste, le groupe, The Marvellous Leftovers, commence à tourner en région parisienne (festival de la Boule Bleue, Tennesse, Carré Washington…). Suffisamment pour que naisse l’envie de se lancer vraiment et d’enregistrer un premier album. En 2010, la rencontre avec Wolfgang Valbrun, chanteur américain, est décisive. Le groupe s’agrandit, portant à neuf le nombre de ses musiciens, et se tourne résolument vers le songwriting, couleur soul funk. Le nom définitif s’impose : MARVELLOUS ! Plus facile à retenir, plus incisif. Dès lors, la préparation de l’album se met en route. Ainsi, à la suite de cette expérience et des bons retours qui accompagnent sa sortie en 2012, le désir et l’ambition de placer la barre encore plus haut s'en trouve décuplé! Notre style, marqué par nos influences communes (Stevie Wonder, Tower of Power, James Brown ,The Meters,…) s’affirme et devient plus personnel : le groove puissant de la rythmique, l’énergie et l’expressivité du chant, les riffs de cuivres précis… Un concentré de soul, de funk, de jazz, de rock, de hip-hop… Le travail se poursuit, au travers de « résidences » telles que « le café La Pêche » à Montreuil et « La Batterie » à Guyancourt. Et nos efforts portent leurs fruits ! Les représentations de plus en plus nombreuses permettent ainsi au groupe d'élargir son public : concert mensuel aux Disquaires (Paris) depuis 2012, Festival Art Rock (St Brieuc), vainqueur du tremplin au Festival Jazz en Baie (Baie du mont St Michel)...