Mesdames

Mesdames est un quartet sans guitare, mais qui fait beaucoup de bruit quand même. Avec des chants de guerre ridicules, sorties d’une voix, d’un saxophone, d’une basse et d’une batterie, ils lancent des rythmes sauvages et désordonnés, qui se font des croches-pattes tout seuls, et quand ça se vautre c’est encore mieux. C’est l’harmonie parfaite entre Jean Sébastien Bach et une porte de garage, un contrepoint et un orchestre philharmonique de dindons. Perdus entre free-rock, noise, et bouillie réinterprétée d’œuvres classiques, les quatre animaux dressent une récréation absurde et plutôt amère, une transe enfantine et cruelle.